Je ne suis pas un grand consommateur de télévision et c’est ainsi que lorsque j’ai été contacté par un chef tenant un restaurant à Béziers, j’ai été totalement incapable de reconnaitre le fameux Pierre Augé, vainqueur de TopChef 2014 et du Choc des Champions 3 fois de suite depuis lors. Je me suis rattrapé en le soutenant quelques mois plus tard durant le Choc des champions 2016 derrière ma télé. En réalité, c’est son épouse Fanny qui m’a envoyé un mail pour faire le point sur sa communication digitale.

J’ai donc analysé le travail effectué sur les réseaux sociaux et leur site internet. Pour être honnête, j’ai été surpris par la qualité des actions accomplies. Fanny est autodidacte, elle a réalisé très vite que le restaurant avait besoin des réseaux sociaux et d’internet pour optimiser sa visibilité et perpétuer la notoriété apportée par l’émission de télévision. Elle s’est donc lancée de façon totalement intuitive.

Il fallait également rattraper l’image que la presse et la télévision ont très vite collée au restaurant, celle d’un établissement très cher et où il est nécessaire de réserver une table des mois à l’avance. C’est en réalité tout l’inverse de la philosophie de Pierre Augé. Son but est de faire plaisir, de proposer une cuisine Bistronomique, accessible et généreuse. La spontanéité et la créativité du Chef que vous avez pu découvrir dans l’émission, vous la retrouvez dans vos assiettes.

Pierre AugéAprès avoir travaillé quelques jours dans mon bureau, j’ai eu la chance de me rendre à la Maison de Petit Pierre, leur restaurant, pour travailler de façon plus directe, apporter mes recommandations et faire de la mise en pratique. Pierre et Fanny sont deux personnes simples, agréables et d’une grande humilité. Cela a été deux journées intensives mais conviviales … et j’imagine que vous vous posez tous la question : oui, j’ai mangé au restaurant et oui, c’était absolument délicieux. Pierre Augé sait vous surprendre avec des ingrédients ou des recettes que vous pensez connaître par coeur !

Ayant trouvé le parcours de Fanny Augé intéressant, je lui ai proposé de se prêter au jeu de l’interview pour qu’elle nous raconte son parcours et sa vision des réseaux sociaux. Si vous débutez dans la communication digitale, vous pouvez vous inspirer de son expérience.

Stéphane Torregrosa : Bonjour Fanny, nous avons eu l’occasion de travailler ensemble en début d’année sur la stratégie digitale du restaurant et je me souviens avoir été surpris par la qualité du travail existant. Pouvez-vous nous rappeler rapidement votre parcours ?

Fanny Augé : J’ai travaillé 10 ans dans les RH et nous avons décidé avec Pierre de racheter le restaurant de ses parents en 2010. Cela fait 6 ans que nous vivons une belle et folle aventure !

ST : Au moment où vous avez décidé d’assurer une présence sur les réseaux sociaux, aviez-vous des bases de community management ? Aviez-vous déjà entendu parler de webmarketing, content marketing et tous ces termes bien complexes ?

FA : Je suis autodidacte sur les réseaux sociaux, je ne connaissais pas bien ces métiers. Au début de la création de notre entreprise, une amie, qui est mon imprimeur, s’est occupée de la communication visuelle. Elle a créé notre logo, la charte graphique, les menus, toute la communication papier en fait. Travailler à ses côtés m’a vraiment donné l’envie de poursuivre les efforts sur notre communication, de ne pas nous arrêter à ce qui avait été fait. Mon amie m’a donné des notions de com et j’ai vite été prise par cette spirale qui me passionne depuis 6 ans.

ST : Vous avez très vite compris l’intérêt d’avoir une communication bien ficelée, une charte graphique reconnaissable. Vous vous êtes même entourée de gens qualifiés tels que des graphistes, blogueuses et une photographe. C’était une priorité pour vous ? Dans quel but avez-vous souhaité lancer tous ces chantiers ?

FA : Au début, je travaillais avec mon imprimeur pour les gros évènements comme des soirées, la Saint Valentin ou la Féria de Béziers. Un photographe nous accompagnait car j’ai très vite réalisé l’importance de la photographie dans la restauration. Rien de telle qu’une belle photo d’un plat bien présenté pour vous mettre en appétit. Ensuite, j’ai fait moi-même mes photos avec mon portable, mes confrères ont fait de même et il m’a fallu me démarquer.

12644839_689757457794704_8324080349433746242_nAinsi, il y a 2 ans, j’ai intégré Pinterest à notre communication en utilisant à côté des applications pour faire de petits montages, ajouter des titres, des logos, etc. À nouveau, c’est une pratique qui s’est répandue aujourd’hui alors depuis septembre 2015,  je me suis entouré d’une graphiste – photographe pour prendre des photos du quotidien et d’un autre photographe qui me fait des vidéos et photos des plats de Pierre. Ce sont des jeunes Biterrois passionnés et qui me suivent dans mes idées et délires. Je souhaite vraiment avoir une identité, une image qui nous ressemble, transmettre nos valeurs, nos idées et notre passion au travers de notre communication. Je suis toujours en veille sur les toutes nouvelles tendances !

Récemment, nous avons ajouté un blog à notre site. C’est une blogueuse qui s’en occupe (chacun son métier !) et on partage beaucoup de choses et elle me forme sur de nouvelles méthodes et techniques. J’adore apprendre, je suis curieuse et finalement la communication me passionne ! Le monde des blogueuses m’était inconnu mais à travers Instagram, j’ai découvert cette communauté et l’impact qu’elles ont. Le blog participe à notre image, le partage et l’échange avec nos clients, …

En avril 2015, j’ai organisé une journée blogueuse, j’ai adoré ! Nous recommençons d’ailleurs en septembre avec un concept d’ateliers atour du livre de Pierre.

ST : Votre façon d’aborder le community management était finalement très intuitive, très naturelle et elle a rencontré un vrai succès. Pensez-vous que le naturel et l’authenticité sont des valeurs importantes sur les réseaux sociaux ?

FA : Oui, il faut être naturel en effet, avoir une ligne et ne pas partir dans tous les sens, avoir de la personnalité, une identité et le faire avec plaisir. On partage notre quotidien, des infos, des adresses, des astuces avec notre communauté, je pense vraiment que ça doit se faire avec le cœur !

ST : Combien de temps par semaine passez-vous à faire du community management ?

FA : Je programme à l’avance mes publications mais je change souvent en fonction de l’actualité du restaurant, d’une critique ou d’une idée spontanée. Je passe également beaucoup de temps à chercher des idées et à répondre à tous les commentaires négatifs ou positifs, à remercier sur les réseaux sociaux et à engager le dialogue.

Stéphane Torregrosa Pierre AugéST : Evidemment, l’émission de télévision TopChef et les victoires successives du Chef Pierre Augé ont assuré une belle visibilité au restaurant et cela s’est poursuivi naturellement sur les réseaux sociaux. Alors que la notoriété télévisuelle a tendance à être éphémère, quel rôle jouent les réseaux sociaux dans la visibilité du restaurant ?

FA : TopChef, c’est effectivement éphémère. Les candidats se suivent année après année et on a tendance à oublier peu à peu. Néanmoins, ça nous a permis d’attirer une belle communauté sur les réseaux sociaux, la télévision donne un coup de fouet incroyable sur l’instant.

Les éditions successives du Choc des Champions ont permis à Pierre d’acquérir une vraie reconnaissance du public. Mais cette notoriété, il fait la maintenir, donner une bonne image, ne pas s’engager dans des polémiques, avoir un dialogue ouvert avec les personnes qui commentent négativement le restaurant. En bref, il faut une com intelligente, simple et généreuse.

ST : Comment déployez-vous vos efforts aujourd’hui, entre le blog et les réseaux sociaux ? Quel bénéfice en retirez-vous ?

FA : Cela demande beaucoup d’efforts, de temps et d’imagination car les bonnes idées sont toujours reprises. Il faut chercher à être novateur, constamment !

Le bénéfice de tout ce travail, c’est que je donne envie de venir dans mon restaurant, cela attire de nouveaux clients et ils me le disent !

Formez-vous au SEO pour Wordpress

Formez-vous au SEO pour Wordpress

Si vous pensez qu'il suffit d'installer le plugin "Yoast SEO" pour bien référencer votre site, alors vous avez besoin de cette formation !

Profitez du prix de lancement de cette formation complète de plus de 10 heures : 

59.00 € au lieu de 250 € !

Vous êtes inscrit. Bravo !

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !