Communication-Marketing

Comment créer une charte graphique ?

Le but de la charte graphique est d’aider à maintenir cohérence et professionnalisme dans votre communication en tant qu’organisation ou entreprise,...

Ecrit par Stéphane Torregrosa · 6 min de lecture >
Comment créer une charte graphique ? 1

Le but de la charte graphique est d’aider à maintenir cohérence et professionnalisme dans votre communication en tant qu’organisation ou entreprise, en interne et à l’extérieur. Quand vos bureaux et les différents départements de votre entreprise produisent des écrits et des images qui respectent une certaine harmonie, vous présentez un message cohérent, emprunt d’unité et dont vous augmentez l’impact au fil du temps. Cette cohérence doit être trouvée dans toute votre communication, d’une lettre à un fournisseur, à un article de blog, d’une carte de remerciement à l’une de vos vidéos.

La plupart du temps, lorsque je rencontre des entreprises qui souhaitent se lancer dans des opérations de communication, la demande va concerner un site web ou une plaquette, un flyer, etc, sans jamais se poser la question de la cohérence et de l’homogénéité avec leur communication existante. Ainsi se retrouve t-on avec une image totalement dispersée au gré des différents travaux au fil du temps.

La charte graphique est le garant de votre identité visuelle, elle est l’essence de votre image de marque. Elle est le premier travail que vous devriez commencer avant même de vous lancer dans une quelconque action de communication.

L’objectif de la charte est de contribuer à la crédibilité de votre entreprise aux yeux de l’extérieur. Est-ce que quelqu’un adhèrera à votre organisation parce que votre logo est bien représenté ou parce que vous communiquez de façon claire, concise et professionnelle ? Peut-être pas. Est-ce que les gens à l’intérieur et à l’extérieur de votre organisation accorderont une plus grande validité à votre message parce que vous aurez pris le temps de vous assurer que votre communication visuelle est cohérente ? Tout à fait.

A quoi reconnait-on une marque ? La première réponse qui vient à l’esprit, c’est le logo. Cependant, ce n’est pas une réalité. Il y a quelque temps, une expérience a été faite dans une grande enseigne de Supermarché. Les bouteilles de Coca-Cola ont été remplacées par un soda quelconque respectant la couleur et la police de caractère. Personne n’a lu le nom du produit et le rayon s’est très vite vidé.

Une marque est identifiable au travers des couleurs, des polices de caractères, de son logo, etc. C’est l’ensemble de ce que contient la charte graphique que les consommateurs finissent par reconnaitre tout à fait inconsciemment. Il est donc important de bâtir cette identité rapidement avant d’avoir engagé trop de frais en communication.

La charte graphique va rappeler la vision, l’identité de votre entreprise. Si vous souhaitez que les gens sachent que votre association est familiale et que vous utilisez des polices de caractères déstructurées et des couleurs agressives, vous allez certainement louper votre cible.

Alors par où commencer ? Quelle direction prendre ? À quoi faut-il absolument penser ? Voici quelques pistes qui devraient vous aider !

La charte graphique commence par un Brainstorming

Avant d’écrire quoique ce soit, de dessiner un quelconque logo ou de choisir les couleurs à utiliser, passez par la case brainstorming. on sous-estime trop la puissance de s’arrêter pour réfléchir. C’est un peu français d’ailleurs je pense, on veut être dans l’action et réfléchir, ce n’est pas être actif.

Je vous encourage donc à revoir complètement l’identité de votre organisation lors d’une ou plusieurs séances de brainstorming. D’ailleurs, peut-être ne l’avez-vous jamais véritablement fait. Cela va être l’occasion de redéfinir de façon plus fine votre identité, celles de ses leaders, les personnes que vous voulez toucher et qui correspondent à la vision de votre organisation ou entreprise.

J’écrirai prochainement un article sur les techniques de créativité et en particulier comment animer un brainstorming. En attendant, pour vous aider, je vous invite à consulter ces articles :

Pourquoi communiquer

Comment préparer sa stratégie de communication

Les 7 éléments incontournables d’une communication réussie

Une fois votre identité et votre public cible bien établis, c’est le travail du graphiste que de traduire tout ça au travers de votre charte graphique. Mais que doit contenir votre charte graphique ?

Le style d’écriture

La charte graphique va donner les conventions d’écriture, c’est à dire comment vous devez écrire le nom de votre entreprise, la tagline, etc. J’ai conçu la charte graphique de l’Eglise Bordeaux rive droite. Voici un extrait de cette charte définissant les conventions d’écriture :

“Quand nous citons le nom de l’église à l’écrit, la convention d’écriture définie dans la charte graphique est la suivante : Église Bordeaux rive droite.

Nous n’utilisons jamais les formules suivantes :

Église Bordeaux rive-droite
Église bordeaux rive droite ou autre …

L’utilisation du “b” minuscule sur “Bordeaux” n’est qu’une dérive que nous nous autorisons sur le logotype. La première mention de l’église dans un document devra toujours être Église Bordeaux rive droite (EBRD). Dans les références suivants, il est permis l’usage de l’acronyme EBRD s’il est tout d’abord placé après le nom entier entre parenthèses. L’acronyme doit suivre les guides suivants :

– Pas d’espaces ou de points entre les caractères.
– EBRD doit toujours être écris en majuscules.
– EBRD ne doit pas être en italique.
– Si EBRD est en caractères gras, le nom entier devra l’être également.

Exemple d’utilisation : L’Église Bordeaux rive droite (EBRD) est implantée à Lormont. EBRD est située derrière le parking du centre commercial Carrefour.”

L’utilisation du logo

Ça y est, vous avez votre logo que vous avez fraîchement conçu avec l’aide d’un vrai graphiste durant une séance de brainstorming. Maintenant, que fait-on de ce logo ? Là encore, c’est la charte qui servira de guide. On voit trop souvent des logos, parfois jolis, être utilisés de façon étrange, sur des fonds colorés qui ne conviennent pas ou mal détourés, etc.

Essayez de trouver tous les cas à éviter pour protéger efficacement votre logo. Aucune texture ne devrait être appliquée sur un logo pour ne pas le modifier et qu’il reste identifiable. Il doit rester simple et propre. De même, on n’y appliquera aucun effet de traitement d’image comme des ombrages, halo lumineux, etc. Gardons ça pour les cartes d’anniversaire du petit dernier.

Donnez quelques exemples de positionnement, s’il peut être utilisé par dessus une photo ou pas, soyez le plus exhaustif possible.

Prévoyez des versions noir et blanc et niveaux de gris de votre logo. Enfin, il est important de définir une “zone de sécurité” autour du logo pour que celui-ci ne soit jamais chevauché par un autre élément graphique. Quelques exemples tirés de la charte graphique de l’Eglise Bordeaux rive droite :

LogotypeUtilisation-du-logozone de protection du logo

Voici un autre exemple issu de la charte graphique que j’ai réalisé pour la ville d’Artigues-près-Bordeaux :

logo et charte graphique

Usage de la tagline

Il se peut que vous ayez une tagline, une phrase d’accroche qui accompagne votre logo. Vous prévoirez donc dans la charte comment elle doit se positionner, à quelle distance et quand elle doit être présente ou pas.

Les couleurs à utiliser

Afin de vous reconnaître facilement, il est préférable de définir dans la charte graphique une série de couleurs que vous pourrez utilisez, et tenez-vous en à cette liste ! Les couleurs ont un pouvoir incroyable, il est bon de connaître ce que les couleurs véhiculent dans l’inconscient collectif ! Il faut du temps pour qu’une marque se fasse connaître et entre dans l’inconscient collectif. Pour cela, ne dérogez jamais aux règles fixées dans la charte afin de ne pas brouiller les pistes dans l’esprit de vos clients, membres, prospects, etc.

Rappelez-vous, l’étiquette rouge de Coca le distingue de tous les autres colas (d’autres sodas sont rouge bien sur, mais on reconnait le “rouge Coca” des autres au premier coup d’oeil généralement. Idem pour le “bleu Facebook”, etc.

Le site Kuler d’Adobe pourra être une ressource utile. Je publierai bientôt un article sur le bon usage des couleurs et le message qu’elles renvoient. Attention, il faut fournir les codes couleurs et correspondances pour l’impression et le web. Ainsi, on peut produire les couleurs en mode RVB, Hexadecimal, CMJN et Pantone.

Voici encore un exemple d’une charte réalisée par mes soins :

les couleurs d'une charte graphique

Les polices

police-caractereAh, les polices, il y aurait tant à dire … Franchement, c’est un domaine où il est vraiment important d’être accompagné d’un professionnel. Les polices racontent une histoire, elles transmettent une émotion, elles peuvent être masculines ou féminines, enfantines ou encore sobres et élégantes. Elles participent énormément à l’image de marque que vous renvoyez.

Certaines, tout comme les couleurs, vont apporter une touche de sérieux et de confiance à votre identité. Nous n’utiliserons évidemment pas les mêmes polices selon que l’on s’appelle Toys’r us, Google ou Apple.

Concernant les deux dernières marques citées, qui oeuvrent dans des domaines relativement proches, on peut voir comment leurs identités graphiques diffèrent et ne cherchent pas à communiquer le même message et les mêmes valeurs. Le but n’est pas de juger l’une au détriment de l’autre, mais on peut constater des positionnements véritablement différents.

Quand vous indiquez les polices dans la charte, prévoyez de les fournir pour que chacun puisse les installer sur son ordinateur. Rappelez les usages de chaque police : paragraphes, titres, etc.

polices et charte graphique

Quand faut-il utiliser la charte graphique ?

Sur votre papier à en-tête, vos flyers, votre site internet, vos affiches, votre bâtiment, votre signalétique et tous documents internes ou extérieurs. On rencontre souvent des entreprises qui échouent dans leur communication et peinent à obtenir des résultats satisfaisants de leurs efforts. Ces échecs résultent souvent d’une identité visuelle trop “éclatée”, difficilement identifiable et peu accrocheuse.

Soyez sérieux, précis et rigoureux dans ces usages et vos efforts finiront par payer.

Vous pouvez prendre un peu de distance pour de l’évènementiel. Par exemple, une série de prêches sur une thématique vous amènera certainement à créer des visuels différents. Cependant, revenez vite aux incontournables de votre charte graphique !

Bien sur, il y a quantité d’autres aspects à prendre en compte lors de la création de votre charte graphique, on pourrait y consacrer un ouvrage complet, mais cet article vous apporte les bases et permettra, je l’espère, de vous sensibiliser à cet aspect important de votre communication.

Quelques exemples

– La charte graphique de Skype
– La charte graphique de l’église Newspring
– La charte graphique de l’église ChangePoint

 

Ecrit par Stéphane Torregrosa
Stéphane Torregrosa convertit vos défis marketing en opportunités avec des résultats mesurables. Il est consultant en Webmarketing, spécialisé en Inbound Marketing, conseiller en communication, blogueur et conférencier. Il vous accompagne dans la mise en place de votre stratégie Web, dans la création de contenu, pour donner de la visibilité à votre organisation. En ligne depuis 1996 et la distribution des premiers CD AOL dans les magazines informatiques, il ne s'est jamais vraiment déconnecté depuis ! Son papa lui a communiqué la passion des Comics Book, du dessin et de la photographie. Profile

29 Réponses à “Comment créer une charte graphique ?”

  1. Génial l’article, j’étais en train de bosser sur une charte graphique et ça m’a beaucoup aider.
    Merci Stéphane 🙂

  2. C’est exactement ça. Très bon article, bien illustré, et, chaque agence de communication devrait avoir une infographie montrant les étapes de réflexion préliminaires (et indispensables) à la communication d’une entreprise et la soumettre à son client avant de se lancer dans la réalisation de n’importe quel support…
    Pour ce qui est de la tagline, sur laquelle tu passes un peu rapidement (et hop !), j’ajouterai que les clients ont souvent peur que leur logo n’en dise pas assez, ou soit trop épuré (bref, ils ont peur qu’on ne les reconnaisse pas suffisamment) et alors, ils voudraient tout mettre dans la tagline : là aussi, comme pour le reste, il faut se concentrer exclusivement sur le cœur de métier (c’est là un exercice très enrichissant pour le client qui comme s’il était en psychanalyse redécouvre des choses sur lui-même, sur son entreprise et son activité), cela permet de sortir en général une tagline qui représente l’entreprise dans son ensemble, et de proposer si le besoin s’en fait sentir des déclinaisons de logos s’il y a plusieurs activités à distinguer (changement de couleur de picto, par exemple)… Etc.
    Merci pour cet article.

  3. Hey bonjour,

    J’ai bien lu votre article et cela m’a permis de mieux comprendre les éléments d’une charte graphique.
    Dans le cadre de mon cours Brand Management, je bosse actuellement sur la charte graphique du site Zalando.fr .
    J’ai déjà des éléments en fonction de ce que j’ai lu dans votre document, je voudrais juste est sure que j’ai bien compris.
    Pourriez-vous s’il vous plaît m’aider?
    Bien à vous
    Merci d’avance de votre réponse

  4. Génial ce site, je ne connaissais pas, mais je vais garder ça de côté… La lecture a l’air intéressante et enrichissante

  5. Bonjour Stéphane !
    Je viens de lancer la version 4 de Réussir Mes Études, tu tombes à pic pour les dernières retouches de notre nouvelle charte graphique, merci !

  6. Article complet et très bien détaillé. La charte graphique tient réellement une grande place dans la valorisation de l’image d’une entreprise ou d’une marque, c’est pourquoi il est essentiel d’analyser en profondeur votre structure, ou dans le cas où votre projet serait à l’étape de sa création, vous projeter sur ce que vous voulez véhiculer.

  7. Bonjour M. Stéphane,
    J’ai trouvé votre brève présentation très intéressante. Je suis d’une institution qui réfléchit actuellement à la création de sa charte graphique. Je pense que nous aurions besoin d’un consultant pour la préparation du cahier de charges avant l’appel d’offre. Quels conseils pourriez vous nous donner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.