Content marketing rien à direC’est le premier argument que m’opposent la plupart de mes clients quand je leur parle de Content Marketing : je n’ai rien à dire ! Créer du contenu est l’un des premiers obstacles auxquels se confrontent les entreprises quand elles se lancent dans une stratégie de webmarketing, et sans contenu, pas de salut ! Parfois, l’argument est légèrement détourné : Je n’ai rien d’intéressant à dire. Notez la nuance ! Nous avons bien des choses à dire, mais notre secteur n’est pas passionnant, ça n’attirera personne.

Nous cumulons tous des années d’expérience sur notre métier et pourtant au moment d’écrire, nous avons l’impression de n’avoir rien à dire ! Quand je creuse un peu, je me rends compte qu’en fait, mes clients ont des tas de choses à raconter, je n’ai qu’à poser quelques questions et ils deviennent intarissables. D’où vient donc leur difficulté à trouver des thématiques, des sujets à traiter pour leur content marketing ??

Content Marketing : du besoin de reprendre de la distance

Avez-vous déjà été formé par une personne en poste avant vous ? Parfois, la personne a tellement l’habitude de faire son travail, qu’elle n’en voit pas les difficultés. Aussi survole t-elle des questions qui vous paraissent totalement incontournables. Cette personne baigne dans son travail, il est routinier, elle n’en perçoit pas les difficultés, les petites choses qui vous dépassent.

Le Content Marketing nécessite de développer une capacité que les formateurs connaissent bien : celle de se mettre à la place d’un néophyte, de penser comme un débutant. Il faut arriver à prendre de la distance par rapport à votre quotidien, à votre entreprise, votre produit ou secteur d’activité. Il y a mille gestes que vous avez développé, mille façons de faire, des processus pour vous simplifier la vie que vous pouvez partager avec votre audience.

Prendre un peu de hauteur par rapport à votre job quotidien va vous donner l’opportunité de penser comme l’un de vos clients. Quel regard a t-il sur votre produit, sur votre offre ? Ce que vous proposez est-il suffisamment compréhensible ? Quelles sont les difficultés auxquelles sont confrontés vos clients au quotidien ?

Produire un contenu de qualité nécessite de comprendre votre audience sur les réseaux sociaux, vos prospects et vos clients. Si vous n’êtes pas sur de ce dont votre marché a besoin, prenez le temps de développer des personas. Cela vous permettra de produire un contenu répondant à une personne précise, avec un nom, des contraintes, des attentes et des caractéristiques réelles. Ajoutez à cela un calendrier éditorial dans lequel vous planifierez vos événements, des thématiques régulières et vous aurez un plan plus élaboré.

Comprenez bien que vous ne devez pas passionner tout le monde ! C’est impossible. Vous devez vous intéresser à cette niche bien précise, cette base de personnes qui peut s’intéresser à ce que vous faites. Le but n’est pas de changer le monde en une fois, mais simplement de trouver votre niche de consommateurs et de l’attirer vers votre site.

Vous avez forcément des choses à dire !

Vous devez juste discerner ce qui peut vous permettre d’attirer de nouveaux prospects. Pour cela, essayez de bâtir votre contenu autour de ces quelques questions :

  • services-social-media-marketingQu’apporte votre produit ou votre service ? Quelle est ou quelles sont ses valeurs ajoutées ? Listez-les et précisez leur fonction. Pensez aux besoins des consommateurs que vous êtes capable de combler.
  • Quels sont les centres d’intérêt de vos clients ? Sont-ils réunis autour d’une passion commune ? Si vous vendez des articles de jardinage, vous pouvez facilement toucher une grande partie des consommateurs intéressés par le jardinage en prodiguant de bons conseils et surtout en sollicitant leur avis. Vous devez créer du contenu pour une banque ? Vous aurez alors plusieurs groupes avec des intérêts différents : ceux qui veulent acheter un bien immobilier, ceux qui veulent épargner, ceux qui désirent faire des rénovations, etc. Ils ont des attentes et des questionnements bien précis auxquels vous pouvez répondre. Rappelez-vous, votre Marketing de contenu ne doit pas parler de vous et de vos produits, il doit aider vos prospects et clients.
  • Y a t-il des sujets sur lesquels vous pouvez développez votre expertise et obtenir une certaine influence ? Quand votre secteur n’est pas passionnant ou qu’il requiert un certain degré de confidentialité, développez votre marketing de contenu autour de sujets connexes. Vous vendez des désodorisants d’intérieur ? Difficile de parler continuellement des mauvaises odeurs de la maison. En réalité, si vous avez une hygiène normale et que vous aérez votre maison, pas besoin de désodorisant. Mais c’est un besoin qui existe et vous y répondez. Auquel cas, pour éviter de parler d’odeurs d’animaux, de friture et autre, constituez une base d’articles sur le bien-être à la maison et tentez d’aborder quelques blogs décor, maison, travaux, etc.
  • Quel type de contenu pourrait aider vos clients à optimiser l’utilisation de votre produit ou service ? Bien souvent, le Content Marketing se focalise sur les besoins des prospects mais oublie totalement les clients après qu’ils aient acheté le produit. Pourtant ce type de contenu entraine une fidélisation envers la marque, il amène parfois à acheter un produit supplémentaire mais aussi à vous recommander.

Vous avez forcément des choses à dire, encore va t-il falloir vous glisser dans la peau de vos clients et prospects et développer votre empathie à leur égard. On me dit souvent que pour moi c’est facile, que c’est lié à internet donc c’est plus évident, etc. Le soucis, c’est que dans le domaine du content marketing, tout le monde écrit, tout le monde a un blog et des choses à dire, du coup je suis confronté à une concurrence plus féroce.

Votre secteur est peut-être plus calme et vous avez dans ce cas un créneau à prendre. Plus tôt vous débuterez, plus vous prendrez une longueur d’avance. Si d’autres sont déjà présents, prenez un positionnement et un angle d’approche différent. Cet article saura vous donner d’autres pistes pour ne plus jamais être à court d’idées.

J’en suis persuadé, vous avez des choses à dire … et il y a des tas de gens qui veulent vous entendre !

 

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !