Communication-Marketing

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

Les influenceurs sont-ils vraiment la panacée du marketing moderne ?

Qu'est-ce qu'un influenceur ? 1

Cette série d’articles est issue d’une webconférence que j’ai assuré pour Meltwater.

Nous sommes tous des influenceurs potentiels

Influenceur digital

Andy Warhol a dit un jour :  « À l’avenir, chacun aura son quart d’heure de célébrité mondiale ».  Lorsqu’il prononce cette phrase en 1968, Andy Warhol désigne la célébrité fugace de ceux qui sont l’objet de l’attention des médias de masse. Agacé d’être si souvent interrogé au sujet de cette déclaration, il finira par essayer de désorienter les journalistes en tordant le sens de son affirmation.

Nous vivons aujourd’hui le temps où cette phrase prend tout son sens. Si la fugacité de la gloire était déjà bien présente en 1968, tout le monde n’y avait pas accès. Il fallait se distinguer par un talent artistique, par une action particulière ou simplement par son physique. Aujourd’hui, tout le monde peut faire entendre sa voix, avec plus ou moins de succès, et pourra être relayé dans le monde entier.

D’ailleurs, cela peut aussi se faire contre notre gré et amener le fameux bad buzz tant redouté par les experts en communication. Le développement d’internet a favorisé l’apparition et l’influence d’un plus grand nombre de leaders d’opinion dans la mesure ou ceux-ci peuvent désormais exercer leur influence sans passer par les médias traditionnels, mais en passant par des blogs ou les réseaux sociaux. Si nous avons tous un jour influencé des personnes de notre entourage proche, l’influenceur a une force frappe supplémentaire grâce à la communauté qui le suit.

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

« Les Influenceurs assurent la plus large portée à leur message grâce à l’étendue de leurs réseaux, en particulier sur les médias sociaux. Comme bloggeurs et journalistes, ils doivent autant qu’ils le peuvent maintenir une indépendance de pensée et d’expression, afin d’offrir une opinion qui n’est pas biaisée. »
Michael Brito
(reprise sur le site influencia.net)

Cette définition est déjà révélatrice ! L’influenceur n’est donc pas un porte-voix chantant les louanges d’une marque. D’ailleurs, c’est l’un des points importants dans la relation marque/influenceur. Vous ne devez jamais tenter d’interdire, de faire taire ou de détourner le propos d’un influenceur. Pour que ce dernier conserve sa légitimité auprès de sa communauté, il est nécessaire qu’il n’apparaisse pas comme un simple ambassadeur de la marque, qu’il ne paraisse pas vendu à celle-ci pour quelques cadeaux. Il doit garder son indépendance et la marque doit respecter sa liberté d’expression en toutes circonstances.

C’est certainement ce qui génère l’une des limites les plus importantes du marketing d’influence aujourd’hui. La plupart des influenceurs aujourd’hui ressemble davantage à des hommes sandwichs qu’à de réelles personnes ayant une vie comme les autres.

Dans un monde idéal, un influenceur serait un consommateur comme les autres qui délivrerait ses impressions sincères. Malheureusement, le culte égotique prend le dessus et les comptes Instagram des influenceurs ressemblent à des pages de catalogue barbouillées d’artifices pour afficher une vie parfaite mais aussi réelle que le bois des meubles Ikea. Pour résumer :

Un influenceur est donc une personne susceptible d’influencer le comportement d’un nombre significatif de consommateurs. Il produit du contenu, un blog par exemple, ou une chaine Youtube. Il a acquis une certaine forme d’expertise dans son domaine, il conseille et recommande l’achat d’un produit ou d’un service.

Il est présent sur les réseaux sociaux ou tout autre canal de communication pouvant toucher du public en quantité importante. D’ailleurs, on a vu des Youtubeurs franchir le fossé séparant internet des plateaux de télévision (voir le cinéma) : Cyprien, Norman, … être engagés sur des campagnes publicitaires, etc.

Il réunit une communauté active et engagée. Nous en reparlerons un peu plus tard au cours de cet article – mais c’est effectivement l’un des points importants : la taille de la communauté ne suffit pas !

Il a un fort potentiel d’audience sur la thématique que vous souhaitez aborder. Il est indispensable de ne pas chercher juste un influenceur avec une grosse communauté, il faut qu’elle corresponde à votre cible. Il est important de comprendre que toutes les thématiques ne réunissent pas autant de personnes, certaines sont plus attractives que d’autres. Si vous parlez télévision, musique, cinéma, cuisine, santé, mode, vous avez un potentiel plus intéressant mais aussi une confrontation plus importante en terme d’audience, si vous parlez de système de réfrigération ou de désodorisants d’intérieur, l’intérêt ne sera peut-être pas le même. Enfin, il arrive que la thématique ne soit pas importante et que l’on ne vise que la popularité de l’influenceur sur une tranche de population. Norman a ainsi été engagé par Crunch et Orange pour sa popularité auprès des jeunes.

– Il est lui-même engagé sur cette thématique. Il arrive que gravitent autour d’un compte Twitter des communautés très différentes et parfois peu intéressées par ce que publie ce compte. La faute au Mass Following dont je parlerai un peu plus tard. Si la communauté est trop disparate, c’est mauvais signe.

Sources :
influencia.net
definitions-marketing.com

Ecrit par Stéphane Torregrosa
Stéphane Torregrosa convertit vos défis marketing en opportunités avec des résultats mesurables. Il est consultant en Webmarketing, spécialisé en Inbound Marketing, conseiller en communication, blogueur et conférencier. Il vous accompagne dans la mise en place de votre stratégie Web, dans la création de contenu, pour donner de la visibilité à votre organisation. En ligne depuis 1996 et la distribution des premiers CD AOL dans les magazines informatiques, il ne s'est jamais vraiment déconnecté depuis ! Son papa lui a communiqué la passion des Comics Book, du dessin et de la photographie. Profile

4 Réponses à “Qu’est-ce qu’un influenceur ?”

  1. Je rejoins assez ta définition de l’influenceur. Malheureusement, il y en a vraiment très peu en France. La plupart des blogueurs n’ont aucun esprit critique.

    Entre ceux qui s’extasient sur tel ou tel restaurant juste parce qu’ils ont été invités alors que franchement, ça ne casse pas trois pattes à un canard et d’autres qui se gaussent du voyage payé par une compagnie aérienne alors que cette même compagnie rencontre de gros problèmes aussi bien au niveau social qu’au niveau du service, tu te dis que pour la plupart des blogueurs, les convictions s’arrêtent là où commencent leurs rentrées financières (ou leurs invitations).

    En même temps, c’est normal, c’est humain et je ne leur jette donc pas la pierre. Mais bon, de là à se croire influent, faut pas pousser. Quand ta seule influence, c’est de faire réagir tes copines blogueuses qui jalousent l’expérience dont tu as bénéficié et s’extasient pour essayer d’attirer l’attention des marques et des agences, ça laisse me songeuse…

    Pour beaucoup hélas, l’esprit critique s’arrête à la porte de l’avion ou du restaurant.

  2. Bonjour, un point souvent négligé dans le rôle des influenceurs et l’aspect crédibilité pour le SEO. Comme je l’explique ici : https://www.410-gone.fr/seo/netlinking/influence.html c’est clairement un aspect de l’algorithme de GOOGLE dans le référencement naturel. En effet un contenu partagé sur les réseaux sociaux est bien plus pertinent pour google qu’un simple texte isolé. Il permet de faire la différence avec les pages web faites uniquement pour le seo par des seos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.