Leadership

Rendez l’impossible possible !

Parmi les nombreux freins qui nous empêchent de vivre nos rêves, le premier est notre propre volonté. Voici quelques...

Ecrit par Stéphane Torregrosa · 5 min de lecture >
projet Impossible

Parmi les nombreux freins qui nous empêchent de vivre nos rêves, celui qui figure bien souvent en tête de liste est notre propre volonté. Soit par manque de motivation, soit par manque de confiance en soi, nous nous blottissons trop souvent dans notre confortable zone de confort.

Si cette sécurité s’avère agréable sur le moment présent, c’est au fil du temps qu’elle finit par prendre un goût amer : celui des regrets ! Quels sont vos rêves impossibles, quels sont vos buts inatteignables ? Quels sont les obstacles qui vous empêchent de les accomplir ? Qu’est-ce qui vous retient loin du succès, de la réussite ou du bonheur ?

Oser exposer ses rêves

Pour vous lancer dans la réalisation de vos rêves, parlez-en. Partagez votre projet avec vos amis. S’il s’agit de vrais amis, ils sauront vous encourager quand vous ne vous sentirez pas capable, ils sauront vous donner un avis impartial sur votre travail et ne vous jugeront pas si vous rencontrez des difficultés à certaines étapes.

Il est toujours difficile d’exposer ses rêves. D’une part, cela les concrétise, ils prennent forme et deviennent réalité une fois que vous en parlez. Comme s’ils échappaient à vos moments de rêves pour devenir une obligation contraignante. Ce n’est pas la réalisation de nos rêves qui nous fait peur, mais le chemin à parcourir pour y arriver !

Cette première étape est un déclencheur, avancez ensuite pas après pas.

Franchir le cap de l’incertitude

Aurez-vous la force d’aller jusqu’au bout ? Avez-vous vraiment ce qu’il faut pour y arriver ? Le sacrifice en vaut-il vraiment la peine ? Pouvez-vous vraiment prendre ce risque financier pour vous lancer ? Notre culture ne nous invite pas à prendre des risques. D’ailleurs, il est intéressant de noter que là où nous disons “Prendre un risque”, les anglophones disent “Take a chance”.

L’incertitude est un mal qui vous ronge, insatiable, elle se nourrit de vos inquiétudes et dévore vos rêves. Pourtant, pour rendre l’impossible possible, il vous faudra la dépasser et faire preuve d’audace. Toutes ces questions sont légitimes, il est nécessaire de se les poser pour ne pas courir à l’échec.

Seulement, il arrive que ces questions n’aboutissent à aucune réflexion, elles se transforment juste en angoisse et vous serrent la poitrine. Jamais le stress ne doit devenir étouffant, quand cela arrive, c’est qu’il y a un manque d’équilibre dans votre vie. Il m’est arrivé plus d’une fois d’être pris dans mille choses, de tout vouloir bien faire mais d’être submergé par le stress à force trop en faire. Il m’a fallu faire des choix et renoncer à certaines choses, peut-être pour un temps.

Prenez le temps de réfléchir à votre projet, dans le calme, loin des activités prenantes de la semaine. Isolez-vous si nécessaire. Personnellement, j’aime avoir du temps pour moi. Je suis un époux et un père comblé par ma famille, je suis très attaché à passer du temps avec ceux que j’aime mais j’ai parfois besoin d’être seul pour redéfinir mes projets, pour pouvoir rêvasser, laisser mon esprit vagabonder et me donner de nouvelles idées.

Ainsi débarrassé du stress quotidien, plus serein, vous devriez être meilleur juge de la viabilité de votre projet, de la volonté et la force que vous pouvez y consacrer.

Dépasser le découragement

Il faut parfois se tromper cent fois pour obtenir une réussite. J’ai conscience que ce n’est pas la phrase la plus encourageante de cet article. Il faut parfois travailler énormément pour trouver la bonne idée et la coucher sur le papier. La page blanche pourra être votre pire adversaire. Si vous n’êtes pas qu’un suiveur, mais que vous innovez, que vous tentez d’apporter des idées nouvelles, alors vous avez de fortes chances de connaitre le découragement à plusieurs reprises.

Jean-Jacques Goldman a été assassiné par la presse de l’époque, il est aujourd’hui l’une des personnalités préférées des français, un des compositeurs les plus prolifiques et les plus fortunés de notre pays. Il a abandonné sa carrière de chanteur il y a une dizaine d’années et pourtant le public l’attend toujours au tournant. On aime ou on n’aime pas, mais une telle carrière, loin des dictats de la profession, ça force le respect.

Steve Jobs est un enfant adopté par une famille modeste américaine, il n’est ni un étudiant, ni un développeur hors norme, pourtant il créera l’une des entreprises les plus puissantes et créatives de ces dernières années.

Walt Disney a été déclaré peu créatif par le directeur d’un journal qui l’a licencié. Plusieurs de ses premiers projets ont été des échecs avant qu’il ne devienne l’animateur à succès que tous les enfants connaissent.

James Cameron a failli passer à côté de sa carrière après avoir réalisé l’horrible “Piranha 2”. Les Studios ne voulaient plus entendre parler de lui et pourtant, à force de persévérance, il sortira quelques années plus tard son “Terminator”, avec Arnold Schwarzenegger, star montante de l’époque, et deviendra le réalisateur de nombreux films à succès.

Il est toujours difficile d’innover et vous rencontrerez des gens moins investis qui réussiront davantage sur le chemin de la facilité. Cela ne veut pas dire qu’ils ont raison. Si vous luttez pour amener des idées nouvelles, persévérez, quelqu’un a forcément besoin de vous.

La comparaison

Il y aura toujours des plus grands, des plus forts que vous. La comparaison vous stoppe dans votre élan, elle vous coupe les ailes. La comparaison met en avant vos faiblesses, elle déstabilise et vous fait paraitre sans talent. Au jeu du miroir déformant, le cerveau peut être très fort. Certains se verront bien plus grands qu’ils ne le sont et d’autres, toujours trop petits.

Cette apparente faiblesse n’est en rien un handicap. Plutôt que de vous comparer, inspirez-vous ! Cherchez aussi vos différences et quel public vous pouvez toucher. Quelle nouveauté pouvez-vous apporter ? Tous les entrepreneurs ne seront pas des Steve Jobs et tous les compositeurs ne seront pas des Mozart. Tous les groupes qui répètent dans leur garage n’auront pas la carrière de U2 et pourtant certains sont extrêmement doués.

Souvenez-vous, le succès, et le talent surtout, ne se mesurent pas toujours en chiffres ! C’est l’une des déformations de notre société : “Est-ce que ça passe à la Télé ?” Trouvez votre public, rencontrez le succès auprès de la tranche de population auquel votre produit / service / talent s’adresse et vous aurez déjà votre part de succès. Ensuite, visez plus haut !

La critique

Vous ne pouvez y échapper aujourd’hui. Tous, derrière nos claviers d’ordinateurs, nous sommes des critiques en puissance. Chacun aujourd’hui s’exprime, avec plus ou moins de violence, sur à peu près tout. Vos proches, vos collègues, les internautes, chacun aura une opinion sur votre projet.

Ecoutez-les et faites le tri. Prenez les critiques utiles pour vous faire progresser, laissez le reste ! Il y a plusieurs attitudes face à la critique. Il y a les revanchards, les dociles, ceux qui se rétractent et ceux qui persévèrent. Si vous êtes certain de la qualité de votre travail, retroussez les manches et ne vous laissez pas atteindre.

N’attendez pas le bon moment

Il y a quelques années de cela, je composais des chansons. J’aimais ça. Je ne suis pas très doué,  c’était juste du plaisir, un passe-temps. Et puis, j’ai déménagé. Ma guitare et mes carnets de note ont pris la poussière. J’avais quelques idées de temps en temps mais je ne les finalisais jamais et faute de projet artistique, j’ai fini par abandonner. Manque de temps, me disais-je, mes semaines étaient déjà bien remplies.

Et puis, même s’il ne s’agit pas d’un projet très sérieux, je me suis dit que c’était idiot ! Il n’y aura jamais de bonne période, de temps plus calme, de bon moment. Le bon moment pour me faire plaisir, c’est maintenant, pendant que c’est possible. Alors j’ai ressorti mes carnets, accordé ma guitare et j’ai tenté d’écrire quelques mots. Je n’ai pas de grands moyens, pas de musiciens à mes côtés, c’est juste pour le plaisir.

Entendons-nous bien, ce n’est pas un projet professionnel et je n’ai pas de talent développé dans l’écriture, mes compositions sont sans prétention, mais je voulais vous encourager. Si vous avez du talent dans votre domaine, alors à plus forte raison devez-vous relever les manches et vous mettre au travail. Maintenant !

Il y a mille et une raisons de remettre ses rêves à un hypothétique lendemain. Vivez-les maintenant. N’attendez-pas. Relevez-vous de vos échecs passés s’il y en a et affrontez les lendemains qui vous mèneront au succès !

Ecrit par Stéphane Torregrosa
Stéphane Torregrosa convertit vos défis marketing en opportunités avec des résultats mesurables. Il est consultant en Webmarketing, spécialisé en Inbound Marketing, conseiller en communication, blogueur et conférencier. Il vous accompagne dans la mise en place de votre stratégie Web, dans la création de contenu, pour donner de la visibilité à votre organisation. En ligne depuis 1996 et la distribution des premiers CD AOL dans les magazines informatiques, il ne s'est jamais vraiment déconnecté depuis ! Son papa lui a communiqué la passion des Comics Book, du dessin et de la photographie. Profile
leadership par l'exemple

Le Leadership par l’exemple

Stéphane Torregrosa dans Leadership
  ·   6 min de lecture
bonheur au travail

Quand votre travail n’est pas reconnu

Stéphane Torregrosa dans Leadership
  ·   5 min de lecture
leader inspirant

Leader motivant ou leader inspirant ?

Stéphane Torregrosa dans Leadership
  ·   5 min de lecture

2 Réponses à “Rendez l’impossible possible !”

  1. Bonjour Stéphane,
    Je suis tombée sur cet article que tu as republié sur Twitter aujourd’hui et j’en suis ravie. Il vient apporter des conseils à toutes les bonnes raisons qu’on a de ne jamais se lancer. Je me suis reconnue sur plusieurs points (trop d’ailleurs) et je vais essayer de travailler sur tout cela dès maintenant ! Rien ne sert d’attendre comme tu le dis si bien.

    Merci pour cet article que je vais garder précieusement dans mes favoris pour le relire en cas de baisse d’optimisme 😉

    Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année !

    1. Honnêtement, je me retrouve dans la plupart des points. L’écriture de cet article a été une source d’encouragement et de défis et je le relis de temps en temps quand j’ai tendance à moins y croire ou à perdre le but 🙂

      Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.