Je n’ai jamais été un fan de la compétition. J’ai fait du sport, et j’en fais encore, mais je ne suis pas celui qui se bat pour le podium.

J’ai fait de la boxe dans ma jeunesse. Certes, ça ne se voit pas à mon physique.

Il y a deux types de boxeurs : les bagarreurs et les techniciens. J’ai toujours mis la priorité dans la technique. Prendre le moins de coups, boxer proprement et gérer mon espace sur le ring.

Préparé de cette façon, je n’avais pas peur de mon adversaire … la plupart du temps. Bon, ok, ça arrivait, mais revenons-en à notre sujet !

Sommes-nous vraiment obligés de nous battre ?

Avez-vous peur de vos concurrents ?

Alors, n’entrez pas en compétition. Créez !

Si vous pensez que vous devez vous battre pour obtenir un meilleur job ou pour développer votre entreprise, vous vous trompez.

L’idée de concurrence est gravée dans nos esprits. Elle nous est inculquée dès l’école et son système de “premier de la classe”.

Les activités sportives y contribuent également. La compétition fait rage dès notre enfance. Sommes-nous programmés pour être en rivalité perpétuelle ?

Nous pensons que nous devons jouer des coudes avec d’autres candidats pour un job. De ce fait, si quelqu’un a un poste dans une entreprise, cela signifie que vous ne pouvez pas l’avoir à moins de prendre sa place.

Et si une entreprise est installée dans un secteur particulier, cela implique que vous devez faire concurrence à cette entreprise pour “remporter” une partie de leur part de marché.

En tout cas, c’est de cette façon que l’on nous éduque et que l’on nous conseille dès notre plus jeune âge.

C’est aussi ce qu‘on apprend en école de commerce, n’est-ce pas ? Une bonne partie de la formation est basée sur la concurrence avec d’autres entreprises. Et presque tous les livres de marketing et business que j’ai lus reposent sur la bataille avec la concurrence.

Mais la compétition est-elle toujours nécessaire ? N’y a t-il pas d’autres schémas, d’autres postures à emprunter ?

Parce que lorsque vous ne pensez qu’à entrer en concurrence avec d’autres entreprises ou d’autres personnes pour obtenir de l’argent, un emploi ou de l’attention, vous vous engagez dans une réflexion limitée : Moi versus les autres.

La Stratégie Océan Bleu

Au lieu de cela, essayons d’imaginer notre marché (qu’il soit celui de votre entreprise ou de l’emploi) comme quelque chose de plus large. De la même façon que sur le ring, je gère l’espace autour de moi pour ne pas me retrouver coincé dans les cordes, il faut trouver votre place face à la concurrence.

W. Chan Kim et Renée Mauborgne ont développé la Stratégie Océan Bleu. Cela consiste à développer un espace stratégique inédit au sein d’une concurrence installée.

“Dans leur ouvrage, La stratégie Océan Bleu, les auteurs expliquent que la forte croissance et les profits élevés que peuvent générer une entreprise se font en créant une nouvelle demande dans un espace stratégique non contesté, ou Océan Bleu, plutôt qu’au cours d’affrontements avec des fournisseurs existants pour des clients existants dans une activité existante.” Wikipédia.

On recherche à créer une nouvelle demande en développant alors une niche au sein de son secteur extrêmement ciblée, ou bien une innovation de produit ou service. Dans cet Océan Bleu, l’entreprise évoluera sans guerre concurrentielle car seule à y évoluer.

concurrence océan bleu

Par exemple, il y a quelques années sont sorties 3 consoles de jeu dans le même laps de temps. Sony et Microsoft dévoilaient leur PS3 et Xbox 360. Ces deux consoles misaient sur la puissance et les performances graphiques. Nintendo a sorti la Wii.

Dépourvue de tout intérêt graphique (la console n’est même pas HD), Nintendo mise tout sur la convivialité et le jeu familial et remporte la mise. Elle n’était pas la meilleure des consoles. Loin s’en faut. Pourtant, Nintendo a sur créer son Océan Bleu, son espace sans concurrence grâce à l’innovation de la Wii.

concurrence

Innovez, créez, inventez !

Vous devez vous débarrassez de la pensée de la concurrence. Vous devez créer, et non pas rivaliser sur ce qui existe. Vous n’avez ainsi rien à enlever à personne.

La plus grande erreur des entrepreneurs, c’est de croire que l’offre est limitée, que le terrain de jeu est restreint, que le combat ne se passe que sur le ring.

C’est vrai parfois, mais c’est loin d’être toujours le cas. Et même si c’était le cas, il est nuisible d’adopter cet état d’esprit.

Je pense que la plupart des gens, les entrepreneurs et ceux qui ont un emploi, ont peur d’être battu.

N’est-ce pas ?

Nous craignons de perdre nos clients, nos affaires, nos contrats, notre visibilité et de se voir déposséder de tout ce pour quoi nous avons travaillé si dur.

C’est là le problème. La peur engendre la peur. Quand vous avez peur de ne pas grandir, que se passe-t-il ? Exactement. Vous ne grandissez pas !

La vie est abondante

Vous devez croire que nous vivons dans un monde d’abondance et d’opportunités. Il y a suffisamment de possibilités et de richesses pour la plupart d’entre nous.

Certes, de par notre naissance, notre lieu de vie, nos études, notre personnalité et quantité de paramètres plus ou moins fluctuants, nous avons un chemin plus ou moins long vers la réussite, ponctué de plus ou moins de batailles, d’échecs et de victoires.

Soyez déterminé, ne croyez jamais que vous n’y arriverez pas. Cette pensée ne vous fera jamais grandir.

Si vous ne trouvez pas le bon emploi, créez-le. Si la vie ne vous a pas gratifié d’énormément de chance, provoquez les opportunités. Si on ne vous fait pas confiance parce que vous manquez de diplômes, alors commencez par vous faire confiance personnellement. Ne demandez pas la permission !

La vie n’est pas facile. C’est un fait. Et il n’est pas évident de trouver un job qui vous satisfasse pleinement, mentalement et financièrement. Je sais que des millions de personnes sont confrontées à ce défi. Mais je sais aussi que beaucoup de gens se limitent en pensant qu’ils ne peuvent pas créer leur propre carrière.

Tout comme je pense que les entrepreneurs et les entreprises devraient créer leur propre marché, je crois aussi que les individus devraient créer leur propre carrière.

Au-delà de postuler à des offres d’emploi ou d’aller à votre lieu de travail tous les jours, que faites-vous pour que votre carrière soit différente ? Quels moyens mettez-vous en oeuvre pour que demain soit différent d’aujourd’hui ? Quels investissements avez-vous entrepris qui vous permettront de changer de vie ?

Le personal branding est l’un des éléments clés pour reprendre en main une carrière à bout de souffle. Communiquez sur ce que vous êtes, de façon intelligente, apportez des solutions aux entreprises et rendez vous indispensable.

N’hésitez pas lancer de nouvelles idées. Il y a encore quelques années, embaucher un Community manager, un gars payé pour alimenter les réseaux sociaux, semblait totalement saugrenu.

Et que dire des responsables du bonheur (Chief happiness Officer) ? Le premier gars qui s’est levé en disant : “moi je propose de m’investir dans l’entreprise pour rendre tous vos collaborateurs heureux” était plutôt convaincu de son affaire, non ?

Le monde du travail n’a pas subi d’aussi importantes transformations depuis le révolution industrielle. Les postes sont mouvants, de nouvelles opportunités se créent tous les jours.

D’après une étude organisée par Dell et “l’Institut pour le Futur”, on découvre que 85% des emplois de 2030 n’existent même pas encore aujourd’hui. Le numérique et la robotisation, qui sera plus efficace que l’homme, même pour de nombreuses tâches intellectuelles, provoquent l’obsolescence progressive de groupes de métiers entiers.

Nous entrons actuellement dans la seconde phase du développement numérique. Les prochaines années amèneront l’avènement d’une véritable intelligence cognitive, capable d’imaginer des solutions, d’interpréter des données, même imparfaites, comme le font les humains actuellement.

Donc, ceux qui sourient lorsque vous tentez de développer votre propre poste pourraient bien être de ceux qui pleureront dans quelques années.

Cherchez de nouvelles solutions.

Développez des idées fraîches.

Innovez.

Découvrez ce qui n’existe pas.

Si vous croyez en quelque chose et si vous êtes en mesure de créer de la valeur, allez-y. Il y a toujours des gens qui vous diront que :

  • personne n’a besoin de votre proposition,
  • que votre travail ne rime à rien,
  • que vous perdez votre temps.

N’écoutez pas ceux qui s’opposent. Laissez-les se noyer dans le carcan de leurs propres croyances. Au lieu de cela, faites ceci :

Créez. Créez. Créez.

Il y a suffisamment d’opportunités pour tout le monde. Mieux, il y a énormément de possibilités car la plupart des gens ne savent pas les saisir.

Si vous rêvez d’une carrière bien précise, levez-vous et créez-la. Il en va de même pour votre entreprise. Ne vous concentrez pas sur les ressources limitées, sur ceux qui vous dénigrent ou tout ce qui pourrait vous passer par la tête et vous convaincre de rester dans votre train-train.

Si vous êtes convaincu, adoptez une mentalité d’abondance. Arrêtez-vous seulement quand vous aurez tellement d’opportunités que vous ne saurez pas quoi en faire.

Et l’abondance de choix, croyez-moi, c’est le seul problème que vous voulez avoir dans les prochaines années.

Formez-vous au SEO pour Wordpress

Formez-vous au SEO pour Wordpress

Si vous pensez qu'il suffit d'installer le plugin "Yoast SEO" pour bien référencer votre site, alors vous avez besoin de cette formation !

Profitez du prix de lancement de cette formation complète de plus de 10 heures : 

59.00 € au lieu de 250 € !

Vous êtes inscrit. Bravo !

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !