Hackintosh

Croquer la pomme Hackintosh ?

Comme tous les ans à la même époque, j’ai revendu mon Imac début juin, pariant sur la mise à jour de ce modèle à la keynote de ce même mois. Malheureusement, il n’en fut rien, la priorité ayant été mise sur les portables de la marque et le fameux MacBook Pro Retina.

Tout aussi somptueux que soit ce nouveau modèle, qui servira certainement de maitre-étalon à la prochaine génération d’ordinateurs de la concurrence, il n’en reste pas moins que la politique d’Apple à l’égard de ses clients professionnels est plutôt déplaisante. Vous souvenez-vous de l’époque où les Mac étaient reconnus comme des machines professionnelles, dédiées aux secteurs de l’image, de l’imprimerie, voir même de la musique.

Si ces clients ont constitué longtemps la colonne vertébrale de la marque et qu’ils l’ont soutenu dans ses heures les plus sombres, ceux-ci ne récoltent pas le fruit de leur fidélité aux heures de gloire de Cupertino. Place aux Iphones, Ipad et MacBook (plus ou moins pro). On comprend qu’Apple s’accroche à ses succès récents, mais quid du Mac Pro et des Imac ?

Ne pas avoir de date de renouvellement est une véritable plaie. Les Imac sont encore relativement récents (un peu plus d’un an), mais le renouvellement homéopathique du nouveau Mac Pro est presque une insulte ! Pas d’USB 3, pas de Thunderbolt et que dire des processeurs ?

Alors certes, il y a des rumeurs de renouvellement pour l’Imac qui vont de cette semaine à 2013 en passant par octobre 2012. Il y a ce mail de Tim Cook qui annonce des choses « Wow » concernant le Mac Pro pour 2013. Certes. Mais rien de vraiment concret.

Croquer la pomme Hackintosh ? 3

De fait, un grand nombre de professionnels restent dans le flou le plus complet concernant le renouvellement de leur parc. Les promesses d’un futur « so amazing » d’Apple ne suffisent plus.

Ainsi, certains envisagent un retour possible à l’univers PC. Seulement voilà, l’App Store nous a enfermé dans un système d’achat qui nous fait toujours réfléchir avant de changer de plateforme. Il y a aussi les habitudes, les scripts développés depuis des années, la souplesse et la robustesse d’OsX. D’un autre côté, Microsoft semble retrouver une certaine fraîcheur et nous verrons ce que nous réserve Windows 8 d’ici peu.

Finalement, j’avoue que depuis peu, il m’arrive de lorgner sur l’autre rive, me demandant si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Seulement, je ne suis pas (plus) un bidouilleur, un gars qui passe du temps à paramétrer, à ouvrir le capot de sa machine et revenir à Windows m’inquiète un peu. Le meilleur ne serait-il pas un mélange des deux mondes ? Le Hackintosh ne serait-il pas la réponse à nos attentes ?

Grâce au site TonyMac et quelques autres blogs, j’ai fait une analyse de mes besoins, des compatibilités matérielles avec l’Os d’Apple et voilà la configuration à laquelle je pense :

Processeur Intel Core i7-3770K (3.5 GHz)

Carte mère Gigabyte GA-Z77-DS3H

Ventirad Watercooling Corsair H60 Hydro Series

Kit Dual Channel DDR3 Corsair Vengeance, 4 x 8 Go, PC3-12800, CAS 10

Carte graphique MSI GeForce GTX 570 Twin Frozr II, 1280 Mo

SSD Crucial M4, 256 Go, SATA III

Disque dur Western Digital Caviar Black, 1 To

Boitier PC Corsair Carbide Series 500R, Blanc

Alimentation Corsair HX650, 650 W

Graveur DVD Sony ad-5280S, Bulk, Noir

Ecran Dell Ultrasharp U2711

Cette configuration me coûterait 2200 € environ et représenterait un saut de puissance incroyable par rapport à n’importe quel Imac. Le prix reste élevé, en partie à cause de l’écran, mais il est difficile, après avoir gouté à la définition du 27″ d’Apple, de revenir à du 1920*1080. Ces composants me permettraient d’installer OSx sans trop de difficulté.

Mais tout n’est pas rose au pays du Hackintosh. D’une part, je perds le design de l’Imac, trônant fièrement au milieu de mon bureau. Ensuite, et c’est plus grave, c’est le manque d’assurance de ce type de hack.Retrouverais-je la même stabilité que sur du matériel Apple ? Les mises à jour s’effectueront-elles sans problème ? Le Hackintosh peut-il être envisagé pour une machine professionnelle ou est-ce réservé aux amateurs de prouesses techniques ?

Bref, autant de questions qui me laissent actuellement bien incapable de prendre une décision. Avez-vous déjà tenté l’expérience de votre côté ? Qu’en avez-vous retenu ?

Ecrit par Stéphane Torregrosa
Stéphane Torregrosa convertit vos défis marketing en opportunités avec des résultats mesurables. Il est consultant en Webmarketing, spécialisé en Inbound Marketing, conseiller en communication, blogueur et conférencier. Il vous accompagne dans la mise en place de votre stratégie Web, dans la création de contenu, pour donner de la visibilité à votre organisation. En ligne depuis 1996 et la distribution des premiers CD AOL dans les magazines informatiques, il ne s'est jamais vraiment déconnecté depuis ! Son papa lui a communiqué la passion des Comics Book, du dessin et de la photographie. Profile
Installer Mavericks sur un PC

OSX sur mon Hackintosh

Stéphane Torregrosa dans Hackintosh
  ·   2 min de lecture

Comment j’ai monté mon Hackintosh

Stéphane Torregrosa dans Hackintosh
  ·   1 min de lecture

And the winner is … Hackintosh !

Stéphane Torregrosa dans Hackintosh
  ·   35 sec de lecture

4 Réponses à “Croquer la pomme Hackintosh ?”

  1. Moi qui ait un MBA 13″ de 2011, je peux t’assurer que monter un hackintosh (sur une P8P67m-Pro d’aussi avec un i7 2600K non OC, GTX 570 et bi-moniteur 30″ et 24″, 16 Go Ram, sans SSD) ça donne des secousses inattendues (considérant le i5 du MBA), par contre, il y a des tonnes de trucs à gérer : les DSDT, les SSDT, les kext, les ceci, les cela sinon ceci où cela n’est pas géré.

    J’ai vu que tu as pris une config répandue, cela t’aidera pour simplifier ton install. Et chez TonyOSX86 c’est des furieux pour simplifier le tout. Mais quand même

    Par exemple, mon hackintosh fonctione du feu de dieu, mais sans le son… Si je met les pilotes du son, les Kernels panic surviennent de temps en temps, même sans son diffusé, alors que sans ces pilotes, aucun pépin… Bref des couilles à gérer… Mais sinon, avec la config que tu t’es choisie, je te souhaites de bien t’amuser !! Ça va dépoter !!

  2. J’ai aussi un MacBook pro 2011, mais j’y ai rajouté de la Ram et un SSD. J’avais le dernier Imac et j’en ai un autre au taff sur lequel on a aussi installé un SSD.

    Il est évident qu’avec la config que j’ai choisie, ça devrait envoyer du bois ! Avec les composants que j’ai sélectionné avec précaution, j’espère ne pas avoir trop de soucis. Comme je l’explique dans l’article, j’ai lu quelques pages du forum de TonyMac, j’ai fait le tour des sites Web qui y sont consacrés, maintenant, j’avoue que je reste frileux et que ma plus grande peur du moment ce serait d’être obligé de revenir à Windows. J’avoue, ça me fait flipper 😉

  3. Bonjour, j’ arrive sur ta page par le site de Mattrunks pour lequel je ne tarie pas d’ éloges, et il est en plus le point commun a beaucoup d’ entre nous…la preuve en est faite. je lis tes articles et je suppose que depuis tu t’ es decidé pour le hackintosh. Je voudrais juste te faire part de mon experience et de mes reflexions concernant le sujet:
    – J’ ai installé un hackintosh snow leopard sur un pc tres moyens il y a environ un an, je ne te decrierais pas les composant, au vue de ton choix tu me rigolerait au nez, et pourtant ça marche a part le problème recurrent du son, que l( on peut effectivement règler avec l’ achat d’ une carte compatible. Mieux encore, le système etait monté en parrallele de windows, sur un autre disque dur neuf ( imperatif…) et farnchement c’ est table, il suffit de savoir au demerrage sur quel systeme tu veux tourner et de booter sur le bon disque, il arrive parfois que ça bug au demarrage, tu recommence et hop…
    pourquoi vaoir fait ce choix ? dejà pour une question de budget et ensuite par curiosité…bizarre ? non, je suis aussi musicien et on partage le même gout pour les modes d’ expression, en plus j’ ai tendance a toujours voukoir comprendre comment ça fonctionne ( guitariste j’ a fait de la lutherie, clavier je programmait mes son a partir des sytnhetiseurs et ordinateur, je les montent moimême depuis déjà longtemps ) tout ça pour te rassirer, l ne faut pas flipper d’ retourner sous windows quand l’ occasion s’ en presente, il y a un large eventail d’ applications a tous les prix pour effectuer un travail donné, je desrte un peu la politique de microsoft autant que celle d’ autant que celle d’ apple pour des raisons qu somme toute ne sont pas forcement éloignée lune de l’ autre, on n’ est plus vraiment considerer comme des clients traitant avec ds marchands mais plutôt comme des portefeuilles potentiel pour des buisnessman ( mais c’ est un autre débat et il y a de quoi faire un ouvrage sur le sujet ) Simplement rassure toi, ton choix sera toujours le bon s’ il repond a un réel besoin, pas de place pour les caprioces dans la sagesse d’ un choix. Pour ma part je fait le choix de tourner avec les deux, chacun apportant ce qu’ il manque chez l’ autre, apprés il ne faut pas viser a avoir des monstres a tous les niveaux, pour allé sur internet un petit machin suffit largement et pour le calcul des rendus plusieurs bécanes moyennes feront toujours mieux qu’ un seul monstre, de plus ça te laisse toujours la possibilité de travailler sur autre chose en attendant. Maintenant, plus perso, je fais aussi de l’ informatique et OsX a tendance a faire oublié l’ informatique, ça fonctionne alors quel besoin de bidouiller, mais la maintenace informatique me permet aussi d’ arrondir mes fin de mois, pour moi ce serait un cauchemar que tout le monde passe sur Mac….lol !!!
    Enfin, je ne sais pas si ça t’ apportera quelque chose de connaître mon point de vue mais je te le donne avec plaisir et si ça peut te rassurer, hackintosh peut même tourné en parrallele a windows sur une même bécane, juste faire gaffe au virus qui du coup attaquent aussi hackintosch, mais comme il est dit sur le forum de mattrunks il faut savoir surfer intelligemment , ou sacrifier une vielle machine au seul surf, d’ ou l’ interêt d’ en avoir plusieurs
    allé a +

  4. prière ed ne pas tenir compte des fautes de frappe….je ferais mieux la prochaine fois.Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.