Aujourd’hui, toutes les entreprises ont compris qu’il était nécessaire d’assurer une présence sur le net. Malgré cela, les efforts ne sont pas toujours à la hauteur de ce qu’ils devraient être et on entend quelques entrepreneurs ou chefs d’entreprises / responsables marketing se plaindre du peu de succès de leur projet social media. L’inbound marketing peut leur venir en aide !

L’inbound Marketing, vraiment efficace ?

Le soucis du manque de retour peut provenir de plusieurs choses :

– Un manque d’investissement : le social média marketing demande plus que deux / trois clics, une vidéo en ligne et une paire de Like. C’est un investissement auprès d’une communauté, qu’il faut déjà commencer à bâtir.

– Un manque de stratégie : même si vous y passer du temps, il est bon de planifier une stratégie claire. Quelle ligne éditoriale, envers quel public, quels objectifs souhaitons-nous atteindre, avec quels moyens, etc.

– Un problème de posture : certaines entreprises abordent la communication sur les réseaux sociaux comme la publicité traditionnelle, comme un canal classique. Les retours de bâton sont alors souvent douloureux et certaines entreprises peinent à s’en remettre.

Nous avons vu dans l’article précédent, L’inbound Marketing : une révolution ?, que l’inbound marketing consiste à faire en sorte que ceux qui ne vous connaissent pas vous trouvent et à gagner l’intérêt plutôt que de l’acheter ou le voler. Quand on cherche à utiliser un média, il faut en comprendre la philosophie, ce que les personnes viennent y chercher et ce qu’elles ne tiennent surtout pas à y trouver ! L’inbound marketing correspond mieux aux réseaux sociaux que le marketing traditionnel mais soit il n’est pas pris au sérieux, considéré comme une vision idéaliste du marketing, soit il fait peur.

Voici les quelques raisons qui reviennent souvent et qui font peur aux habitués du marketing traditionnel :

La prise de risques

Comme le dit l’excellent Olivier Cimelière, sur les réseaux sociaux « David est à un clic de Goliath » ! Les consommateurs ont une voix et surtout un canal pour la faire entendre. De consommateurs, ils passent à consom’acteurs ! Oui, il peut interagir sur les réseaux sociaux, vous citer et tenter de vous malmener. On peut le prendre comme un état critique ou bien se dire que nous profitons là d’une chance incroyable.

En effet, entendre remonter les insatisfactions de vos clients peut vous permettre de rattraper une expérience client moyenne. Plutôt que de laisser la situation s’envenimer, vous allez pouvoir écouter ce client, l’aider et transformer son expérience en quelque chose de positif. Certes, on ne pourra pas toujours offrir la lune et il y aura constamment des insatisfaits. Cependant, c’est en écoutant leurs voix que vous pourrez amener votre expérience client à un stade supérieur et obtenir des consommateurs engagés qui n’hésiteront pas à vous recommander.

Ca coûte cher !

C’est un fait, ça peut coûter cher, mais en général moins que le marketing traditionnel. Tout dépend de votre engagement, de la taille de votre entreprise, etc. Il va falloir former, éduquer et peut-être même recruter. Ensuite, il existe quantité d’outils gratuits.

De plus, il faut souvent amorcer tout cela par du marketing traditionnel, soit dans les médias habituels ou via les réseaux sociaux. Si vous démarrez une activité ou lancez un nouveau produit, il est fort probable que vous ayez besoin d’une visibilité immédiate, donc l’outbound reste la solution valable en parallèle. À moins que vous n’arriviez à faire le buzz avec l’un de vos contenus : une vidéo bien réalisée, une image amusante, un jeu en ligne sur les réseaux sociaux, etc.

Alors oui, il y a un investissement de départ un peu exigeant, mais dans la durée, l’inbound coûte moins cher et rapporte davantage.

Ca ne rapporte rien !

« Beaucoup ont essayé avant nous, sans succès ! » On l’entend souvent. Tel ou tel confrère aurait tenté l’aventure durant quelques mois et cela a été un fiasco monumental. D’une part, comme je l’ai souligné plus haut, est-ce que cette expérimentation a été murement réfléchie, les moyens y ont-ils été mis, etc ?

Si vous n’avez pas les ressources ou les compétences en interne, vous pouvez faire appel à des professionnels pour cela (moi par exemple) qui produiront pour vous du contenu rédactionnel (Content Marketing), une présence sur les réseaux sociaux et affineront votre SEO.

Le ROI (retour sur investissement) du Inbound marketing se calcule à moyen terme. Le premier effet de ce travail va se ressentir sur le trafic de votre site internet. Si vous n’avez pas du tout de stratégie numérique et internet, il y a de fortes chances pour que votre site soit au point mort. Ce n’est pas un jugement, énormément d’entreprises en sont là. Un grand nombre de sites ne font pas plus de 1000 visites par mois. Sur ce postulat, on peut facilement multiplier par 4 ou 10 le nombre de visiteurs en quelques mois.

Il faut réaliser une chose toute particulière à l’inbound marketing : contrairement à une campagne de publicité médias, des mots clés adwords ou une campagne sur les réseaux sociaux, les effets ne retombent pas une fois l’arrêt. Ce que vous aurez produit comme contenu dans les mois précédents continuera d’attirer des visiteurs et ainsi plus le temps passera plus vous aurez de poids dans les moteurs de recherche et plus vous pourrez partager sur les réseaux sociaux.

Créer un site internet ne suffit pas à vous apporter des clients. Si vous ne faites rien de plus que créer un site vitrine avec quelques pages, les résultats seront à la hauteur de votre effort. Créer du contenu, être présent sur les réseaux sociaux représente un gros effort à produire au début mais qui portera ses fruits. Rappelez-vous : ce n’est pas vous qui allez chercher les visiteurs mais eux qui vous trouvent ! Vous n’avez pas besoin d’une énorme audience. Vous devez juste avoir le bon auditoire ! Vous générez plus facilement du lead et du trafic utile !

Il faut être transparent !

Et ça fait peur. Très peur ! En effet, on ne survend pas, on ne met pas en avant des caractéristiques ou des valeurs qui ne sont pas les nôtres. Le but est de gagner l’intimité et la confiance. Cela entraine forcément une certaine frilosité. Sommes-nous prêts à reconnaitre nos erreurs ? Sommes-nous prêts à communiquer sur une erreur ?

Les cas sont nombreux où des entreprises ont tardé à intervenir sur un cas qui a fait le buzz. Le plus récent est celui de la SNCF où toute sortes d’images moqueuses sont apparues, de faux communiqués de la SNCF, entrainant une risée nationale. En cas de difficulté, n’ignorez pas les messages de votre communauté, réagissez vite, très vite ! L’immédiateté des réseaux sociaux entraine des mouvements de foule que l’on ne peut plus maitriser si l’on s’y prend trop tard.

Misez sur l’authenticité ! Principe que je remets souvent en avant sur ce blog et qui me semble être l’une des clés d’une communication efficace à long terme. Les entreprises font des erreurs, aucune ne peut se targuer d’avoir un parcours sans faute. Soyez présents pour votre communauté. Réparez ce qui peut l’être. Ne chercher pas à avoir raison quoiqu’il en coûte, surtout si vous avez tort 😉

On parle moins de nous ?

« Vous me demandez d’écrire des articles de blog où l’on parlera moins de nous et de nos produits ? » Quand on sait que tant de dirigeants aimeraient voir leur logo occuper la plus grande partie de leur flyer, être omniprésent et visible de partout, c’est un véritable challenge que d’arriver à imposer à une entreprise de produire un contenu pertinent pour ses clients.

Cependant, c’est la clé du succès de l’inbound marketing. Si vous travaillez bien, vous n’aurez pas besoin de parlez de vous, vos clients le feront à votre place. Apprenez à fidéliser vos lecteurs, à aider vos clients, à les apprécier aussi. Ils vous le rendront.

Personne n’a envie d’écouter une personne qui parle d’elle en permanence. Elle va même nous agacer rapidement. Nous apprécions en revanche celles qui font preuve d’empathie, qui sont à l’écoute des autres et qui tentent de les aider quand elles le peuvent. On se rapproche forcément plus facilement de ces gens là.

De cette façon, vous formerez une communauté loyale, qui reviendra vous voir, qui repassera sur votre site internet. Parlez moins de votre produit et racontez davantage comment il pourra changer la vie de celui qui le possède. Peu de gens sont intéressés par le nombre de giga-octet de leur disque dur, de la fréquence de leur processeur, de la mémoire vive de leur téléphone portable, etc. Ce qui les intéresse, c’est l’expérience utilisateur et ce qu’ils pourront tirer de cette machine. De quelle façon va t-elle les aider à exprimer leur créativité, faciliter leur travail, etc. Le produit n’est qu’un canal au travers duquel le consommateur va rechercher une expérience.

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !