Votre blog est la pièce maitresse de votre site internet et de votre business. En tout cas, ça devrait être le cas ! Si vous souhaitez lancer une activité sur internet et que vous négligez cet aspect de votre réussite, vous allez rencontrer de grandes difficultés pour sortir de l’ombre. La réussite d’un blog, ce n’est pas d’acquérir énormément de trafic, c’est de générer de l’engagement. Les atouts d’un blog sont nombreux :

  • il attire du trafic vers votre site
  • il permet de construire une communauté autour de votre marque
  • il bâtit une relation clients sur le long terme
  • il répond aux questions de votre audience et la fidélise
  • il nourrit vos leads et optimise les conversions
  • il vous place en expert de votre secteur

Le blog doit faire partie intégrante de votre stratégie de webmarketing pour vous permettre d’atteindre des objectifs en terme de trafic, d’engagement et de conversions. Il vous faudra comprendre qui est votre cible, ses attentes, ce que vous pouvez lui apporter et vous tenir à une certaine régularité. On estime que :

Vous connaissez certainement les basiques du blogging, on en parle régulièrement dans ces pages, mais voici quelques liens si vous avez besoin d’en revoir les fondements :

Content Marketing : comment rédiger un excellent article de blog ?
SEO : Combien de mots par article pour votre blog ?
9 astuces pour développer l’audience de votre blog !
Comment utiliser Twitter pour promouvoir votre blog ?

Si l’optimisation de votre blog passe immanquablement par le SEO, n’oubliez pas que l’engagement est une des données les plus importantes de votre stratégie de contenu. Vous ne souhaitez pas seulement des visiteurs pour votre site, vous avez besoin de visiteurs qui s’engagent avec vous ou votre projet.

Le premier engagement, c’est la lecture de votre article. Combien d’internautes quittent un site avant d’en avoir lu le contenu, voir même avant que celui-ci ne se charge, à cause d’une expérience utilisateur désastreuse ? Ensuite, les commentaires, les partages sur les réseaux sociaux, les liens vers votre article, l’inscription à votre newsletter et la fidélisation sont les engagements dont votre site a besoin.

Comment améliorer l'engagement content marketingLa diversification des contenus est un atout supplémentaire pour fidéliser votre audience. Personne n’a envie de lire le même article chaque semaine. Diversifier les thématiques autour de votre secteur d’activités, soyez attentifs aux intérêts de votre audience, proposez tantôt une vidéo, tantôt une infographie, un article, etc. Mixez tout cela pour obtenir des contenus efficaces, diversifiés et dignes d’intérêt.

Néanmoins, on peut allez encore plus loin pour booster l’engagement d’un blog et je vous livre ici quelques astuces et techniques que j’expérimente au quotidien avec mes clients et qui génèrent une croissance significative du trafic et de l’interaction avec leur communauté.

Comment mesurer l’engagement ?

Avant d’aller plus loin et de parler des recettes qui peuvent vous aider à obtenir un meilleur engagement sur votre blog, il est nécessaire de comprendre comment calculer les résultats de votre travail. Tout dépendra des objectifs que vous souhaitez atteindre :

  • obtenir plus de conversions
  • augmenter les partages sur les réseaux sociaux
  • recevoir plus de commentaires
  • accroitre les likes
  • augmenter le temps passé sur le site
  • obtenir plus de liens vers votre site, …

Pour obtenir ces mesures, tout dépend de votre plateforme de contenus. Certaines peuvent regrouper toutes ces données et vous offrir des reportings parfaitement présentés, vous faisant économiser pas mal de temps. Sinon, il faudra recueillir ces valeurs sur des sites différents. Par exemple, les conversions, le temps passé à la lecture, les liens vers votre site, tout cela peut-être analysé au sein de votre CMS ou de Google Analytics. Concernant les partages sur les réseaux sociaux, les likes, etc, vous les trouverez sur chaque réseau. Ils proposent des statistiques sur le taux d’engagement, les likes et partages, etc.

Maintenant que vous avez fixé vos objectifs, voici quelques astuces pour augmenter votre engagement.

1- Soignez vos titres et votre contenu

Votre titre est l’argument le plus puissant pour attirer la curiosité ou susciter l’ignorance de votre communauté. Grâce à lui, l’internaute doit comprendre s’il est ciblé par l’article ou pas. Si votre titre n’attire pas votre lecteur, peu importe la qualité de votre article et le temps que vous aurez passé à l’écrire. Vous aurez loupé votre accroche. Votre titre est une promesse (que le contenu doit tenir).

Utilisez des mots-clés et des expressions pour augmenter le pouvoir émotionnel de vos titres. L’infographie ci-dessous vous livre 180 expressions pour améliorer le pouvoir émotionnel de vos titres :

les mots-clés pour réussir vos titres

Néanmoins, attention de ne pas abuser de ces expressions. Il faut trouver un équilibre entre le fait de créer une émotion positive / provoquer une envie et la lassitude, ou pire, la méfiance. Quand vous basculez, vos titres deviennent vendeurs de rêves, ça sonne « cheap », discount. Les expressions du type « Vous n’allez pas croire à ces trois astuces … », « Ce secret choquant … » poussent trop loin la promesse. Vous avez certainement des sites et des médias qui vous servent de modèle. Utiliseraient-ils ce genre d’accroches ?

Peut-être que cela apportera du trafic dans un premier temps, mais jamais d’engagement. Et à long-terme, c’est votre réputation qui en pâtira. Vous voulez être pris au sérieux et être crédible (et vous ne voulez surtout pas utiliser plusieurs points d’exclamation).

Ensuite, les premiers paragraphes doivent apporter rapidement le contexte et l’idée principale de votre article. Les introductions trop longues et verbeuses poussent vos lecteurs à revenir sur la page précédente et à tester le lien suivant dans le moteur de recherche.

Enfin, structurez votre contenu de façon à garder l’attention de vos lecteurs :

  • paragraphes courts
  • phrases importantes en gras
  • titres réguliers pour raccrocher le lecteur en cours de lecture
  • images, …

un article de blog parfait

2- Définissez un calendrier éditorial et la longueur de vos contenus

N’écrivez pas des articles courts juste pour vous débarrasser de la tâche ou pour baisser les coûts de votre rédactionnel. Vous voulez des résultats probants ? Alors investissez-vous réellement dans votre stratégie de content marketing. On a beaucoup parlé du Snack Content et c’est vrai que ces articles courts sont faciles à consommer et se partagent facilement. Ils permettent à l’utilisateur d’obtenir des réponses claires et rapides mais n’espérez pas bâtir une stratégie gagnante uniquement avec ce type d’articles.

De longs articles de plus de 1000 mots vous aideront à mieux vous placer dans les résultats de recherche et apporteront de la valeur à vos lecteurs. Mieux encore, en optant de temps en temps pour des articles de plus de 3000 mots, vous imposerez votre expertise à vos lecteurs et aux moteurs de recherche qui savourent ce type de contenus. Créez un calendrier éditorial et définissez la fréquence de vos contenus. Voici ce que ça pourrait donner sur un mois :

  • Semaine 1 :
    • Lundi : un article long de plus de 2000 mots
    • Jeudi : un article court de 500 mots
  • Semaine 2 :
    • Mercredi : un article de 1000 mots
  • Semaine 3 : 
    • Lundi : un article de 500 mots
    • Mercredi : une vidéo live sur Facebook
  • Semaine 4:
    • Lundi : un article de 1000 mots
    • Vendredi : un article de 500 mots

Ca n’est pas forcément le modèle à reproduire, mais bâtissez un schéma de ce type. Encore une fois, focalisez sur votre audience, ses besoins et habitudes. Peut-être que votre cible préfère regarder des vidéos que du contenu texte, auquel cas privilégiez ce support. Pour en savoir plus : SEO : Combien de mots par article pour votre blog ?

3- Soyez réguliers pour améliorer votre engagement

Combien parmi vous avez décidé de reprendre le sport, de commencez à courir, pour retrouver la forme ou perdre du poids ? Nos efforts du début finissent souvent par s’effondrer rapidement, rattrapés par le quotidien. Ce n’est pas un manque de temps mais de persévérance.

Plus de contenu en 2017

Je vais être honnête avec vous. Il m’est arrivé de perdre un engagement naissant par mon manque de régularité au démarrage de mon site. Il m’est arrivé d’écrire deux, trois articles d’affilé, d’avoir du relais sur les réseaux sociaux mais de me retrouver rattrapé par le travail pour mes clients et ma vie familiale et de ne pouvoir poursuivre mes efforts de blogging.

Si vos efforts sont sporadiques, les résultats le seront également. Les entreprises qui bloggent toutes les semaines ont des résultats véritablement supérieurs à leurs concurrents.

4- Utilisez la controverse

communication trash provocationLa controverse suscite toujours des réactions, néanmoins il faut savoir l’utiliser avec intelligence. La controverse peut être sérieuse, elle peut prendre une idée reçue et la renverser. Mais soyez sur de vos arguments, soyez certain de votre légitimité et de la rigueur de votre réflexion.

La controverse, c’est comme jouer avec le feu : c’est super dangereux mais terriblement excitant. Vous pouvez vous bruler ou entacher votre réputation. Vous pourriez même vous faire descendre par certains de vos concurrents.

Mais si vous voulez de l’engagement et que vous êtes sur de vous, tentez-le ! C’est une source de buzz assuré, mais très risqué. Vous êtes prévenus ! Pour allez plus loin : La provocation : communication positive ou négative ?

5- Ciblez des personas, pas une communauté

L’un des défauts familiers des rédacteurs et des content managers est de travailler à l’échelle d’une communauté. Connaitre sa communauté, c’est vraiment important, néanmoins, il vous faudra dégager des profils de cette communauté pour créer vos personas.

personas mailchimp poster

Pour être pratique, me concernant, chaque nouvel article est écrit pour une personne précise. Je sais que ma communauté recense :

  • des professionnels du marketing
  • des community managers
  • des rédacteurs
  • des journalistes
  • des responsables d’entreprise
  • des freelances, consultants
  • des étudiants, …

Je peux creuser au travers des réseaux sociaux pour mieux connaitre les profils. Twitter par exemple livre des informations sur votre communauté. Pour cela, cliquez sur votre photo de profil tout en haut à droite de l’interface et dans le sous-menu, choisissez « statistiques ». Dès lors, dans l’onglet « Audiences » vous aurez accès :

  • aux centres d’intérêts
  • aux genres télévisés préférés
  • au sexe et à l’âge
  • à l’opérateur
  • au pays, la région et la langue de vos followers.

Audiences twitter

Je connais également mes clients actuels, leurs valeurs et ce qu’ils recherchent en venant à moi. En mixant toutes ces données, j’arrive à dessiner des profils d’utilisateurs, avec leurs besoins, leurs attentes, leurs valeurs, etc. C’est ce qu’on appelle des personas et vous pourrez en apprendre davantage sur cet article. Ainsi, chaque article est écrit avec un persona en face de moi qui sera, au choix : un responsable Social Media, SEO, un dirigeant de petite entreprise, un consultant, etc.

Ce ciblage encourage l’engagement car le contenu parle de façon précise, avec des besoins ciblés, un langage et une base de connaissance adaptés. Le lecteur peut être touché par votre contenu et cela crée naturellement de l’engagement. Selon Visual News, les utilisateurs de WordPress publient plus de 150 articles chaque minute. Le contenu que vous créez ne fait que s’ajouter à une pile de contenu, et pour qu’il se démarque de cette masse, il vous faudra atteindre un objectif précis : rencontrer les besoins de votre cible.

Le contenu qui n’est pas aligné avec les besoins des consommateurs est responsable à 44% de l’échec des stratégies marketing. C’est pourquoi il est crucial de comprendre et connaitre votre audience avant d’écrire la moindre ligne de votre prochain article. Attention à la tentation de focaliser sur le fait d’avoir un « super blog », le but est d’offrir un super blog pour votre audience ! En gros, le but n’est pas de vous faire plaisir, mais de faire plaisir à vos lecteurs.

6- Devenez un storyteller

Même si votre contenu est ciblé et de qualité, l’âme d’un storyteller saura faire vibrer un lectorat différemment. En effet, sans une pincée d’émotions et un récit habile, votre contenu pourrait être intéressant mais froid. Le fait qu’il soit intéressant est une bonne chose, il va apporter du trafic. Par contre, le fait qu’il soit froid va à l’encontre de l’engagement que l’on recherche.

Une bonne histoire. Facile à dire, beaucoup moins à faire. il y a de multiples façons d’être un storyteller, mais la chose la plus importante est de créer une connexion avec votre lectorat. C’est parfois au fond de soi, dans son passé, ses valeurs qu’il faut puiser pour apporter ce petit plus qui va permettre à votre audience de se retrouver et se rapprocher de vous. Les blogs, pros ou personnels, qui réussissent sont ceux qui partagent sur eux-mêmes ou leur marque. Ils utilisent leur propre expérience pour illustrer un point au travers du storytelling.

statistiques storytelling

En pratique, il est intéressant de démarrer un article avec une histoire ou une anecdote. Si elle est pertinente et bien racontée, elle permettra, dès le premier paragraphe, d’accrocher votre lecteur. Cela peut-être une confession également. Je pourrais créer un article sur toutes les erreurs que j’ai pu commettre au début de ma carrière par exemple. Tout cela permet à votre cible de se connecter avec vous, de se reconnaitre dans votre parcours et de susciter de l’espoir. Si vous vous placez sur un piédestal, vous inspirerez peut-être du respect, voir de l’admiration, mais vous ne connecterez jamais avec votre audience.

Cette histoire est importante et se construit autour de vos valeurs et de ce que vous êtes. La peur de la  procrastination, le manque de confiance en soi du au syndrome de l’autodidacte, s’accrocher à ses rêves, les mauvais leaders, apporter des valeurs au Marketing, tout cela est diffusé dans mes articles parce que c’est ce que je suis, c’est la somme de toutes mes influences, de mon parcours et de ce en quoi je crois. Je suis aussi tout petit par rapport à de grandes agences et je tire mon épingle du jeu par mon travail. Je veux donner la chance et l’opportunité à des tout-petits comme moi de se confronter à des plus gros qu’eux. Puisez en vous. Vous ne pourrez plaire à tout le monde, cherchez à toucher ceux qui pourraient vous ressembler.

Enfin, sur le cas du storytelling, la vidéo peut jouer un rôle considérable. On peut faire passer énormément de chose devant une caméra. Pensez-y !

7- Optimisez vos publications sur les réseaux sociaux

La façon dont les marques investissent les réseaux sociaux devient de plus en plus sophistiquée et créative. Cela est du en majorité à la concurrence qui s’est installée. Les réseaux sociaux ne sont plus un phénomène de mode, ils se sont imposés comme une composante vitale du mix marketing.

a) Soignez vos visuels

Pour faire bonne impression et retenir l’attention, soignez les visuels qui accompagnent vos publications. Aujourd’hui, vous pouvez créer des visuels efficaces depuis votre smartphone, sans avoir à ouvrir des applications lourdes et complexes sur votre ordinateur.

b) Variez les publications

En plus du contenu de qualité, du titre soigné et de l’image à mettre en avant pour engager visuellement votre audience, pensez différemment en terme de valeur pour votre audience. Un tweet humoristique apporte également de la valeur, il fait sourire et on a envie de le partager plus facilement avec sa communauté. Si vous mélangez habilement quelques publications plus légères avec des contenus didactiques, vous allez apporter une valeur réelle à votre communauté. Peut-être votre marque ne peut-elle pas se permettre de jouer avec l’humour, auquel cas, proposez des contenus didactiques.

c) Ciblez les influenceurs

Faites-vous connaitre des influenceurs de votre secteur. Partagez et likez leurs contenus, amorcez la discussion avec eux. Vous pouvez également les citer dans un article. En les incluant de cette façon, il partageront plus facilement votre contenu à leur communauté, vous ouvrant ainsi les portes d’une nouvelle audience plus élargie.

Un autre point d’optimisation de vos publications sur les réseaux sociaux qui fonctionne plutôt bien : identifiez des influenceurs et ambassadeurs de marque dans l’image accompagnant votre post. Faites-le uniquement si vous avez pris le temps d’établir une véritable relation avec eux. Comme premier contact, ça risque de paraitre un peu « spammy ».

engagement sur les réseaux sociaux

8- Demandez l’engagement

Plus votre contenu est engageant, plus vos visiteurs auront des choses à en dire. Saviez-vous que souvent les personnes qui visitent votre site ne font rien parce que vous ne leur demandez rien ? Avez-vous conscience qu’il suffit parfois de demander pour obtenir de l’engagement ?

La plupart des gens répondent quand on leur demande. Posez une question à la fin de votre article, demandez-leur leur avis, leurs astuces face à la problématique développée dans votre contenu. N’hésitez pas à poser des questions dans vos partages sur les réseaux sociaux. De la même façon, vous pouvez demander des partages, des likes. Faites-le, vous serez surpris positivement !

9- Dîtes merci dans la vie réelle

Parfois, le meilleur content marketing ne s’exerce pas sur les réseaux sociaux mais prend la forme bien matérielle d’une carte de remerciements ou de voeux. Ciblez vos clients, remerciez les influenceurs, des confrères avec lesquels vous avez de bonnes relations, …

Cet hiver, à l’occasion des fêtes de fin d’année, l’Agence Anouk Déqué et Cision France m’ont chacun envoyé une belle carte de voeux accompagnée du plus agréable des présents : une plaquette de chocolat ! Le geste est touchant et agréable et il permet de se connecter vraiment avec les personnes. Pour vous remercier, la plupart des gens partagent la carte sur les réseaux sociaux (la statistique tourne autour de 70%) en vous mentionnant. C’est un geste simple mais gagnant-gagnant pour votre business et vos clients / partenaires.

partages réseaux sociaux

10- Ne négligez pas le pouvoir de l’E-mail Marketing

Ne loupez jamais une opportunité de faire grandir votre base d’emails et d’interagir par ce biais avec votre communauté. On obtient 6 fois plus de clics au travers d’une campagne emails que via un tweet. L’e-mail est 40 fois plus efficace pour acquérir de nouveaux clients que Facebook ou Twitter.

C’est une source d’engagement, de dialogue et de rapprochement avec votre audience comme aucun autre. Vous pouvez personnaliser votre correspondance et attirer de nouveaux clients plus facilement. Votre blog et votre contenu vous permettent d’engager des lecteurs et de les inviter à s’enregistrer à votre newsletter.

Conclusion

Pour que votre blog crée de l’engagement, soignez votre contenu, soyez réguliers et pour cela, suivez un calendrier éditorial. Jouez de la controverse, si vous sentez que vous tenez un sujet, mais soyez très prudent. Optimisez vos publications sur les réseaux sociaux et ciblez les influenceurs.

Et vous, comment suscitez-vous l’engagement autour de votre blog ? Rencontrez-vous des soucis à générer une communauté ? Arrivez-vous à faire vivre votre blog régulièrement ?

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !