Nous avons décidé de retransmettre en direct les ateliers SEO débutants qui ont eu lieu en juin 2014 à la médiathèque de Lormont. Ce premier cours est rempli de généralités, les suivants rentreront davantage dans les bonnes pratiques du référencement. Si les mots SEO, SERP, Pagerank, un backlink, nofollow, les pénalités, le SMO, … vous font peur, cette vidéo est pour vous !

La qualité de la vidéo n’est pas très bonne, nous avons décidé de filmer les cours à la dernière minute pour répondre à la demande de plusieurs twittos. Nous avons bien tenté d’améliorer la qualité mais la diffusion en direct ne nous a pas permis de faire mieux et j’en suis désolé. Vous trouverez une « presque-retranscription » pour chaque cours.

Vous pouvez suivre les autres cours :

Voir le second cours

Voici le troisième cours

Voir le quatrième cours

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO (search engine optimization / optimisation pour les moteurs de recherche) est un ensemble de techniques visant à faire comprendre la thématique du contenu de votre site par les moteurs de recherche, afin qu’ils puissent vous classer et vous référencer dans leurs résultats de recherche.

Ainsi, nous allons tout faire pour apporter un maximum d’informations concernant le contenu d’une page Web aux robots d’indexation des moteurs de recherche.

Quel est l’intérêt du SEO ?

Alors, pourquoi référence t-on un site ? Que vous ayez un blog pour partager vos humeurs ou pour partager votre passion pour le sport ou la mode, que vous ayez un site internet pour promouvoir votre activité professionnelle ou une association, votre but, c’est d’être lu.

Aujourd’hui, pour promouvoir votre activité, avoir de la visibilité professionnellement, utiliser Internet est une évidence. 83% des français ont utilisé internet en 2012, c’est quand même énorme 83% ! Les français sont très connectés. Pourquoi ces chiffres ? Tout simplement parce que, effectivement, si vous avez une activité à promouvoir vous avez tout intérêt à la promouvoir là où les gens sont : sur internet par exemple.

Là vous allez pouvoir toucher toutes sortes de personnes. Nous verrons plus tard, dans les prochaines séances, les techniques justement pour ne pas toucher « toutes sortes de personnes », mais au contraire, toucher les bonnes personnes !

La publicité et le marketing traditionnel tentent de ratisser très large en espérant à travers cela que quelques uns reviennent vers nous et achètent nos produits ou services. Inversement, sur internet, on va tenter de viser plus précisément des cibles potentiellement intéressées par notre offre. Nous verrons dans les prochaines séances comment procéder au travers de ce que l’on appelle l’Inbound Marketing.

Google : Tout-puissant du Web

Tout le monde sait que quand il n’y a pas de concurrence dans un marché, les consommateurs, ou utilisateurs, finissent toujours par trinquer. Google représente 93% des recherches en France. Bing, l’alternative de Microsoft, arrive en seconde place avec … 3 % ! Vous connaissez tous Yahoo, au moins de nom, il ne représente que 1 % !

Si vous voulez faire connaitre votre site, vous êtes obligé de passer par Google. Il n’y a pratiquement pas d’autre alternative. Dans les années 90, avant l’apogée de Google, il y avait déjà des moteurs de recherche. Certains de ces noms vous parleront peut-être : Altavista, Yahoo, Webcrawler, Lycos (vous devez vous souvenir de la pub !), Excite, HotBot, MSN, AOL, etc.

La force de Google a été de se différencier ! Plutôt que de construire une interface riche comme les autres moteurs de recherche, fourmillant d’infos, de liens et de publicité, Google est arrivé avec une interface dépouillée. Un logo, un formulaire et un bouton. Rien de plus. Ils ont facilité les choses à tous les débutants d’internet, ils sont revenus à l’essentiel. Belle leçon ! Google s’est imposé par sa simplicité.

Google affirme que 30% du trafic des sites internet mondiaux vient des moteurs de recherche. Si votre site est bien référencé et configuré, vous pouvez taper dans les 60%. Quels sont les autres moyens d’attirer les gens sur votre site internet ? Connaitre l’adresse et la taper directement dans la barre d’adresse, mais il faut que votre site commence à être connu pour cela. Il y a également les réseaux sociaux qui sont des outils extraordinaire pour promouvoir votre site. La grande force des réseaux sociaux, c’est que vous allez toucher des gens qui ont potentiellement des intérêts communs avec vous, vous les intéressez.

Un petit coup de SERP ?

Serp, résultat recherche Google, résultat naturel et adwords

Exemple d’une page de recherche de Google (SERP). On peut y voir encadrées en rouge les campagnes d’achat de mot-clés et les résultats naturels.

SERP est un acronyme anglophone pour Search Engine Results Page. En français, cela donne : page de résultats d’un moteur de recherche. Tout cela paraît très compliqué, pour des concepts simples finalement.

Sur l’illustration ci-dessus, on peut constater les résultats naturels, ceux qui découlent naturellement du référencement des pages affichées et des mots clés de la recherche, les zones encadrées en rouge sont les campagnes d’achat de mots-clés de Google.

Il ne faut pas se leurrer. Google cherche à vendre ses fameux adwords, dont le prix varie selon la popularité des mots. C’est le moyen le plus efficace d’arriver en tête des résultats de recherche, mais aussi l’un des plus coûteux.

influence positionnement Google SERP ranking

L’influence du positionnement d’un site dans les SERP

Le positionnement d’un site ou d’une page dans les résultats de recherche de Google aura une importance capitale sur le taux de clic (CTR) des utilisateurs.

Le Top Ranking, le premier placé en tête d’une requête récolte à lui seul 36% des clics des utilisateurs ! C’est énorme et surtout quand on considère ce taux avec celui du second positionné : 12,5% ! On comprend l’intérêt de travailler à son référencement.

Ensuite, jusqu’à la dixième position, c’est une chute graduelle. Et on ne parle là que de la première page de résultats. Imaginez ceux qui se positionnent sur la seconde page …

Vocabulaire

Ancre : L’ancre d’un lien est le texte sur lequel on peut cliquer.

Backlink (« lien entrant »). C’est l’anglicisme utilisé pour parler d’un lien pointant vers une page, depuis la page d’un autre site. Avoir de bons « backlinks », issus de sites d’autorité par exemple, est un objectif important pour le SEO.

Liens nofollow. Si un lien normal est « dofollow », un lien « nofollow » donne une indication aux robots des moteurs de recherche, leur demandant de « ne pas suivre » ce lien lorsqu’ils parcourent la page. Les liens nofollow ne font donc pas grandir votre pagerank (définition ci-dessous) mais cela n’empêche pas que l’utilisateur pourra cliquer dessus. En général, les commentaires de blog et les forums renvoient ce type de liens. Il ne faut pas croire pour autant qu’il n’est pas utile d’y apparaitre. Il est important de réagir sur les forums et blogs de votre domaine pour deux raisons : vous travaillez à votre reconnaissance et popularité et vous prouvez votre expertise. Enfin, l’utilisateur pourra toujours cliquer sur votre lien et découvrir votre site. Faites-le intelligemment pour que cela ne soit pas perçu comme du SPAM.

Netlinking. À la fois l’ensemble des liens qui pointent vers un site et ses pages, et le travail qui vise à acquérir et optimiser ces liens pour améliorer son référencement.

PageRank. Souvent désigné par les lettres « PR ». C’est un indice de Google mesurant la popularité des pages sur une échelle de 0 à 10. Cette popularité est calculée sur la base du nombre et de la qualité des liens qui pointent vers elles.

Pénalité manuelle, ou action manuelle. Pénalité touchant le référencement d’une ou plusieurs pages d’un site. Ce n’est pas l’algorithme de Google qui vous l’affecte mais un employé de Google. Le meilleur moyen d’obtenir ce type de pénalité est d’acheter des liens factices sur une multitude de sites. Il existe des outils ou sites pour cela.

SERP. Pour Search Engine Results Page, soit la page de résultats d’un moteur de recherche.

SMO. Pour Social Media Optimisation, littéralement « Optimisation des médias sociaux ». Il s’agit du travail opéré sur les différents leviers proposés par les réseaux sociaux pour améliorer la visibilité d’un site ou d’une marque.

Les quatre piliers du SEO

Le référencement est une science compliquée, reposant sur des connaissances dans pas mal de domaines différents et il faut du temps pour en comprendre le fonctionnement. Il faut parfois tâtonner, expérimenter et voir les choses qui fonctionnent le mieux.

Néanmoins, on peut poser 4 piliers qui devraient vous permettre d’obtenir des résultats satisfaisants :

L’URL de votre site et de vos pages

Les liens vers et depuis votre site

Le contenu de vos pages

Le Social

Soignez vos URL

nom de domaine SEO référencement

Votre nom de domaine est important. Son choix ne doit pas être pris à la légère !

Le premier point important dans vos url, c’est tout simplement d’avoir le bon nom de domaine. Ca semble tellement logique c’est vrai, mais pourtant c’est parfois négligé (dit le gars qui a appelé son site Squid-Impact …)

Si vous pouvez placer un mot clé dans votre nom de domaine, c’est toujours mieux. Cependant, le Net commence à prendre de l’âge et les meilleures idées sont souvent déjà prises.  L’idéal est d’avoir quelque chose de court et efficace. Creusez vous les méninges au moment du choix. Si c’est déjà fait, il faudra certainement faire avec.

Ensuite, c’est la structure de vos url qui va avoir de l’importance. Heureusement, les CMS peuvent vous aider aujourd’hui à avoir de belles url, propres et lisibles. Les premiers sites dynamiques, basés sur PHP ou l’ASP (dont j’ai été friand à une époque),  affichaient des urls étranges, complexes.

Pour WordPress, il vous faudra suivre la démarche suivante : 

Dans la page de configuration Réglages → Permaliens, vous pouvez choisir l’un des « Réglages courants » proposés, ou créer une « Structure personnalisée » en utilisant les marqueurs de structure.

À noter : Ne mettez jamais le nom de domaine de votre site dans le champ Structure personnalisée. N’utilisez que les marqueurs de structure.

paramètres permalink WordPress

Dans l’image ci-dessus, le premier choix, default, est exactement ce qu’il ne faut pas faire. Une structure telle que : http://exemple.com/?p=123 est strictement nulle. Le moteur de recherche n’y comprend rien et votre url ne vous apportera aucune légitimité.

Il est également recommandé de travailler vos liens de page ou d’articles directement dans la page d’écriture de WordPress.

configurer les Permalink WordPress

On voit dans l’exemple ci-dessus, qu’il est tout à fait possible de modifier l’url. Par défaut, WordPress reprend le titre de l’article. On voit ici dans la partie en jaune que je l’ai modifié afin d’y faire apparaitre les mots clés qui me semblent judicieux.

Créez du lien

Le Linkbuilding est l’activité qui consiste à chercher à ce que d’autres crée des liens vers votre site internet. Nous avons vu tout à l’heure que les liens vers notre site avait une influence sur notre Pagerank.

PageRank. Aussi surnommé « PR », il s’agit d’un indice de Google mesurant, de 0 à 10, la popularité des pages en fonction du nombre et de la qualité des liens qui pointent vers elles.

Contrairement à une certaine époque, il n’est plus utile de s’inscrire sur une grande quantité d’annuaires. Il faut au contraire viser des liens de qualité. En effet, il y a quelques années en arrière, les webmasters cherchaient à obtenir des liens depuis tous les annuaires plus ou moins prestigieux sur Internet. La quantité primait sur la qualité. Il fallait du lien à tout prix. Les règles ont changé et désormais, si Google prend en compte le nombre de liens, il considère aussi la qualité des sites qui émettent ces liens.

Comment connaître les liens pointant vers mon site : 

http://www.opensiteexplorer.org

https://ahrefs.com

Ces deux sites vous renseigneront sur la qualité et le nombre de liens pointant vers votre site.

Ensuite, une veille régulière sur les réseaux sociaux vous permettra de savoir si votre contenu a de l’impact, s’il est repris et partagé sur Facebook, Google+, Twitter, etc. Il existe quantité  d’outils pour cela que j’ai déjà évoqué dans les articles précédents.

Comment obtenir des liens de qualité ?

– Soignez la présentation de votre site. De la même façon qu’on aura du mal à donner du crédit à un commercial en short / tongs, de la même façon votre site renvoie votre image. Comment souhaitez-vous être perçu ? Si vous utilisez WordPress, il existe une multitude de thèmes professionnels d’excellente qualité. Pour une cinquantaine d’euros maximum, vous aurez quelque chose de propre. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel. En effet, même un thème bien conçu peut s’avérer difficile à mettre en place. De plus, il saura comment valoriser votre contenu par la mise en page de votre site. Il nous est tous déjà arrivé de trouver un produit sympa sur internet et de ne pas l’acheter parce que l’apparence du site frôlait l’amateurisme et ne nous mettait pas en confiance !

– Apportez du contenu de qualité ! Si votre contenu est bon, il a de grandes chances d’être diffusé.

– Et faites-le connaitre … Ecrire ne suffit pas. Il vous faudra le mettre en avant sur les réseaux sociaux et espérer que votre article fasse réagir.

– Reproduisez la réussite. Quand un article fonctionne bien, essayez de comprendre ce qui a plus à votre lectorat. Un de mes articles, « Le syndrôme de l’autodidacte » connait un succès intéressant. La raison est simple : il parle aux gens, à tous ceux qui se reconnaissent dans ma situation. N’écrivez pas pour vous, écrivez pour répondre aux attentes de vos lecteurs. Et n’écrivez surtout pas pour Google !

Ne vous croyez pas plus malin que Google

achat de liens interfolia pénalisé par GoogleInterflora a été lourdement pénalisé par Google UK en 2013 après avoir acheté massivement des liens vers son site.

Interflora avait mis en avant une sorte de promotion pour ces clients : un bouquet de fleurs en échange d’un lien. Cela ressemblait fortement à de l’achat de liens et Google a fini par pénaliser le fleuriste qui n’apparaissait plus dans les résultats de recherche. La pénalité a duré onze jours.

Il est important que votre travail soit ou paraisse naturel aux yeux de Google. De la même façon, lorsque vous décidez d’échanger des liens entre blogueurs ou entre site, il est préférable d’utiliser une technique triangulaire entre trois blogueurs. Le blogueur A crée un lien vers le site B, dont le webmaster créera un lien vers le site C qui lui-même créera un lien vers le site A. Et la boucle est bouclé. Je vous l’accorde, ça n’est pas très honnête, je n’utilise pas ces méthodes, néanmoins, celle-ci brouille au moins un peu les pistes.

La semaine prochaine, nous verrons en détail comment optimiser le contenu de votre site.

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !