Le Marketing de contenu évolue d’année en année au gré des progressions digitales et des modifications apportées à l’algorithme de Google. Comme il s’agit d’une discipline dont on analyse les résultats depuis assez peu de temps finalement, chaque année marque son lot d’améliorations et de conseils de la part des spécialistes. Le Content Manager est donc à l’affût de toutes les tendances et des différents signaux dans des domaines allant du SEO aux réseaux sociaux.

Me concernant, je suis comme tout le monde, je tire les leçons de mes expériences passées qui me permettent d’avoir une bonne vision de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas aujourd’hui. Afin que vous puissiez tirer les meilleurs bénéfices possibles de votre travail, voici quelques éléments que je vous encourage à mettre en pratique pour obtenir des résultats encourageants et à la hauteur de vos attentes.

Mieux comprendre les besoins de votre audience

Si vous écrivez sans jamais vous demander ce que recherche votre audience et quels sont leurs questionnements, alors vous n’atteindrez jamais vos objectifs. Quand vos potentiels prospects recherchent des infos concernant votre secteur d’activités sur internet, que tapent-ils donc sur Google ? Quels mots-clés ?

Quelles sont les attentes qu’ils n’arrivent pas à combler avec leur prestataire ou leur produit actuel ? Comment pouvez-vous répondre à ces attentes et quel type de contenu pouvez-vous créer pour apparaitre sous leurs yeux ? Ne négligez jamais cet aspect, sous peine d’écrire des articles qui n’intéresseront jamais personne.

Je rencontre tellement de clients qui écrivent, ou font écrire, des articles depuis des mois sans jamais obtenir plus de trafic … et donc de conversions ! Que d’efforts pour rien ! Apprenez à comprendre leurs attentes. Pour cela, posez des questions à vos clients par téléphone, soyez curieux auprès de vos prospects, notez leurs attentes et inspirez-vous en pour produire de nouveaux contenus qui sauront atteindre leur cible. Je ne peux que vous encourager à lire cet article sur les personas pour réussir votre stratégie de Content Marketing.

Expert SEO et Content Manager, plus liés que jamais

J’encourage tous les Content Managers à se former aux bases du SEO et tous les experts du SEO à se former sur les stratégies de Content Marketing. Les deux sont extrêmement liés aujourd’hui et l’on ne peut que remarquer les efforts de Google pour apporter sous les yeux des internautes des contenus qui répondent le plus possible à leurs attentes.

La qualité est mise en avant ! Pas seulement celle de vos articles, mais aussi les efforts produits sur la partie technique de votre site internet et sur l’expérience utilisateur. Ainsi, si depuis des années ou des mois vous travaillez à produire le meilleur contenu, vous risqueriez bien d’être récompensé au bout du compte.

Seulement, il faut que tous les aspects de votre site internet soient soignés. Il est nécessaire de se faire accompagner par un expert en Webmarketing si vous ne maitrisez pas tout cela. En effet, si vous produisez des efforts en contenu mais que votre site met 4 secondes à se charger ou qu’il est mal référencé, alors vous allez tourner en rond. Vous avez déjà essayé de faire avancer une barque avec une seule pagaie ?

Quand j’accompagne un nouveau client en Content Marketing, je prends toujours du temps pour faire un bilan de son site, de son référencement et des points à améliorer afin d’être certain que nos efforts produiront du fruit et qu’il ne jettera pas son argent par les fenêtres.

Créer du contenu plus engageant

Répondre aux questions de votre coeur de cible est une excellente chose. Maintenant, il faut également essayer de le faire en produisant du contenu qui engage votre communauté. Alors, je sais, vous allez certainement me dire que cela est plus facile pour certains que pour d’autres. En effet, il est plus facile pour certains secteurs de créer du contenu sexy et susceptible d’intéresser du monde que pour d’autres.

Ne nous mentons pas, certaines industries sont ennuyeuses et il faudra redoubler d’ingéniosité pour accrocher votre lecteur. Je mettrais néanmoins un bémol, si un contenu rend service, il n’est pas ennuyeux. Il est certainement ennuyeux si l’on tombe dessus au moment où l’on n’en a pas besoin, mais il vous passionnera s’il répond à votre besoin à un moment précis,

Ne soyez pas trop verbeux, écrivez comme vous parlez. Evitez également tout le patois lié à votre domaine d’activité, parfaitement compréhensible pour vous en interne, mais totalement flou pour les néophytes. Créez des articles qui répondent à des problèmes précis, le bénéfice de l’article doit être compris dans le titre. N’hésitez pas à ajouter une touche d’humour pour accrocher vos lecteurs et à utiliser des analogies pour aider à comprendre des concepts complexes.

Il vous faudra également déterminer un but à atteindre : quel type d’engagement souhaitez-vous obtenir pour votre marque ? Plus de partages, plus de temps de lecture et de visites sur votre site, réduire le taux de rebond, créer une communauté, augmenter vos ventes ? Il faudra déterminer des objectifs précis afin de pouvoir produire le contenu adéquat. Ensuite, tentez d’engager vos lecteurs, posez-leur des questions sur leurs usages, invitez-les à partager vos articles sur les réseaux sociaux, entamez une discussion et susciter des réactions.

Content marketing echec

Produire du contenu recyclable

Ecrire un article, produire une vidéo ou un livre blanc est chronophage. Il serait dommage que chacun de vos articles ne servent que durant la courte période entourant sa création. Alors comment faire pour que votre contenu soit recyclable et réutilisable sans limite de temps ?

Tout d’abord, si vous produisez un article qui correspond à une actualité, celui-ci sera rapidement obsolète. Vous devrez donc traiter de l’actualité de votre secteur mais ne pas faire de ces articles la majorité de vos productions. Privilégiez les sujets intemporels et les vérités absolues de votre domaine, ces articles que vous pourrez mettre en avant régulièrement.

Le recyclage, c’est aussi offrir une seconde vie à un objet. De la même façon, on pourrait imaginer un circuit autour d’une thématique. Par exemple, lorsque j’anime une conférence, je produis ensuite une série d’articles tirés de mes notes. Si vous créez des vidéos, recyclez-les ensuite en articles et pourquoi pas en infographies lorsque le sujet s’y prête.  Bref, faites en sorte que l’effort initial vous permette de réaliser une multiplicité de supports différents (et donc tout autant de portes d’entrées différentes pour que vos lecteurs vous découvrent).

Relancez de temps à autre vos articles sur les réseaux sociaux et utilisez-les également pour des campagnes d’e-mailing.

Comprenez ce qui produit des résultats et ce qui ne fonctionne pas

Au fil du temps, vous allez tenter des choses, plus ou moins originales, produire des articles différents et certainement que certaines recettes parfaitement fonctionnelles chez d’autres ne produiront pas le même impact chez votre lectorat. Ce que je vous conseille, c’est de toujours mesurer les résultats de vos articles.

Tout d’abord, il faut définir les mesures qui correspondent à vos objectifs : taux de rebond, trafic, inscription à la newsletter ou téléchargement de ressources, engagement social, etc. Ceci fait, vous pourrez analyser article par article, les recettes qui fonctionnent le mieux et rééditer plus facilement vos succès.

Créer du contenu visuel

Le contenu visuel offre bien des avantages pour vos lecteurs. Tout d’abord, il permet de faciliter la compréhension et d’accéder à la mémoire visuelle. Les images permettent également de mettre en avant un autre élément de votre communication : votre charte graphique. Celle-ci imprime votre marque dans la rétine de vos visiteurs et en facilite la reconnaissance.

Enfin, on sait combien le contenu graphique se partage plus facilement sur les réseaux sociaux. Les infographies, par exemple, sont extrêmement populaires. Pensez également à Pinterest comme support de partage de vos contenus. Prévoyez donc des images adaptées au format du réseau social qui épingle le contenu pour ses utilisateurs.

Devenir un meilleur « storytelleur »

storytelling_30526-624x293-minApprenez à raconter des histoires … et surtout la votre ! Des éléments qui vous paraissent parfois insignifiants peuvent pourtant trouver un écho auprès de vos lecteurs. Creusez vous la tête et cherchez dans l’histoire de votre entreprise, ou dans la votre si vous êtes son fondateur, quels sont les éléments qui sont à la base des valeurs que vous entretenez. Pourquoi êtes-vous devenu entrepreneur, qu’est-ce qui vous a poussé à proposer ce service ou ce produit ?

Reprenez ces éléments et construisez votre histoire, elle doit être solide, bien écrite et son déroulé doit donner envie de connaitre la suite et de vous suivre. C’est ce qu’une entreprise comme Apple a bien compris. L’histoire de la naissance de l’entreprise et le mélange de génie et de dictateur de son fondateur en font une histoire réellement passionnante pour qui veut bien s’y plonger. On y retrouve des éléments de dramaturgie évidents, une alimentation du rêve américain et un soucis du détail, du design et de l’expérience utilisateur qui vire à l’obsession. Qu’on aime ou pas, la petite histoire rejoint la grande.

On peut également faire le choix (très délicat) d’inventer son histoire, comme la marque Chevignon, bien française de chez nous, qui se construit une histoire américaine, baignée d’aviation, de famille parfaite et de jeunesse des années 60.

Améliorer vos compétences rédactionnelles

Oui, c’est une priorité absolue. Tant de bons articles et de contenus utiles sont gâchés par une plume malhabile et une orthographe approximative. Et sans aller jusque là, le Content Manager doit construire un plan précis, s’entraîner à l’écriture journalistique et développer son talent d’écriture et de synthèse. Si les marques deviennent de nouveaux médias développant leurs propres contenus, encore faut-il que ceux-ci soient de qualité pour qu’ils rencontrent leur public.

Conclusion

Le marketing de contenu ne doit pas être pris à la légère. J’entends souvent que cela ne fonctionne que pour les grosses entreprises, que s’il coûte moins cher que la publicité, le temps à investir est énorme, qu’il faut beaucoup de temps pour rentabiliser et que son succès est loin d’être assuré. La plupart du temps, soit la période d’essai a été trop courte, soit la production de contenu était trop courte, soit aucune stratégie n’avait été mise en place. Je le dis et je le répète constamment sur ce blog : sans stratégie, pas de résultats !

Et vous, quels sont les forces de votre Content Marketing, quels sont les éléments que vous mettez en place et quelles sont vos priorités pour livrer un contenu de qualité et qui convertit à vos lecteurs ?

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !