Google + : qu’est-ce que c’est ?

Google + est un réseau social lancé en juin 2011. Durant les 90 premiers jours, les inscriptions étaient soumises à invitation et en septembre de la même année, le réseau social est enfin ouvert à tous. Présenté comme le futur concurrent de Facebook (Google a suffisamment les reins solides pour cela), c’est avec un mélange d’excitation et de déconvenue que les utilisateurs ont découvert le réseau. Si l’interface sobre et propre est appréciée, face à un Facebook à l’interface trop brouillonne, G+ est encore un vaste désert, démuni de jeux et d’applications et où la population est plutôt limitée.

Un réseau social qui grandit vite !

Pourtant en 2013, Google devient le second réseau le plus populaire après Facebook, mais devant Twitter, avec 359 millions d’utilisateurs actifs (contre 297 millions pour Twitter et près de 700 millions pour Facebook).

Malgré ces chiffres, G+ semble encore en friche et on a du mal à imaginer une telle popularité tant on a du mal à trouver de l’interactivité sur le réseau. La force de Google repose sur un fait simple : dès qu’une personne ouvre un compte Gmail, Google Agenda ou autre, elle « bénéficie » automatiquement d’un compte Google +, Youtube, etc. Voilà qui fait gonfler les chiffres habilement. Le temps passé sur le réseau par ses utilisateurs et le taux d’implication sont encore bien faibles et bien en deçà de Twitter par exemple.

Cependant, depuis quelque temps, Google + fait parler de lui, notamment dans le rang très fermé des blogueurs et autres créateurs de contenu en mal de popularité. Le réseau social serait le nouvel Eldorado et le secret pour monter dans les SERP et les CTR (voir définitions un peu plus bas).

top-social-networks-jan-2013

Un réseau social à valeur ajoutée

Google + devient le coeur de l’écosystème de Google. Tous les services proposés par le géant du Web sont désormais reliés par G+. Un commentaire sur Youtube ou dans Google Play, un rendez-vous sur Google Agenda, votre trombine dans les SERPS de Google, tout cela et plus encore passe par G+.

Google-+ au coeur de l'écosystème GoogleLe service de vidéoconférence Hangouts vous permet de converser avec une dizaine de contacts simultanément, de diffuser votre conversation en direct ou en différé avec des milliers d’utilisateurs. Un service qui peut faire valoir votre expertise et élever votre popularité.

Les cercles, qui sont le centre du fonctionnement de G+, permettent de suivre de l’information plus facilement en filtrant uniquement le ou les cercles qui vous intéressent mais aussi de diffuser de l’information uniquement à un cercle visé. C’est vous qui classez vos contacts dans les cercles au moment où vous les ajouter. On regrettera toutefois le manque d’ergonomie pour ajouter des contacts sur Google +.

Malgré le manque d’outils marketing (pas d’outils de publication de publicité pour l’instant, contrairement à Facebook ou Twitter), Google + reste une plateforme intéressante selon le domaine que vous visez. Il repose sur le principe des centres d’intérêt et permet ainsi de cibler assez facilement des personnes ou groupes de personnes. Beaucoup plus sobre, plus efficace que Facebook, moins concis que Twitter (il n’y a pas de limites de caractères et vous pouvez utilisez les Hashtags), c’est un excellent outil de travail.

Comment utiliser Google + dans votre stratégie SEO ?

C’est une évidence : Google veut imposer son réseau social. Et quelle stratégie mettre en place quand on est à la tête du moteur de recherche utilisé par la majorité des internautes (en France, 95%) si ce n’est en faisant de son réseau social un levier pour influer sur les résultats SERPS.

Avant d’aller plus loin, je vous propose quelques définitions pour les moins aguerris d’entre nous.

SEO : (Search Engine Optimization) : Optimisation pour les moteurs de recherche. Ensemble de techniques visant à favoriser la compréhension de la thématique et du contenu d’une ou de l’ensemble des pages d’un site Web par les moteurs de recherche.

SERPS : (Search Engine Result Page) = Page de résultat du moteur de recherche.

CTR : (Click Through Rate) est le taux de clics sur un lien. Il permet de juger la popularité d’un lien au travers du nombre de clics et de pages vues.

Snippet : Descriptif de page apparaissant dans les résultats de recherche d’un moteur de recherche.

Une bonne stratégie de référencement s’appuie sur trois leviers immuables quelques soient les changements de politique de Google :

  1. Contenu de qualité : il n’y a pas de secret, pour que les visiteurs viennent et reviennent sur votre site, son contenu doit être pertinent, de qualité et avoir ce petit plus que les autres n’ont pas.
  2. SEO : c’est la partie technique, à connaître ou à faire faire par un professionnel du référencement. Aujourd’hui, les outils de publication comme WordPress, etc facilitent pas mal cet aspect. Cependant, le balisage, le sitemap et l’url rewriting sont des points parmi les plus importants de votre référencement.
  3. Les liens : ce que l’on appelle le Linking, ou maillage de liens. Ce sont les liens qui pointent vers votre site, ou de votre site vers un autre, etc. Il y a quantité de choses à prendre en compte dans cette étape : la qualité du site qui pointe vers le votre, la façon dont le lien est mis en place, etc. Les liens reflètent votre capacité à faire parler de vous.

Ensuite, il y a les réseaux sociaux sur lesquels on s’appuie. Il serait dommage de ne pas les utiliser. Je vous invite à lire cet article : Comment utiliser Twitter pour promouvoir votre Blog. Cependant, Facebook et Twitter n’aideront pratiquement pas votre site en terme de référencement de façon directe. Les liens nofollow de ces réseaux ne sont pas pris en compte par Google pour vous faire monter dans les résultats de recherche. Néanmoins, ils vous apportent une audience, une certaine notoriété et l’éventualité d’être un jour remarqué par un site important qui saura faire un joli lien vers votre site (ce qui cette fois influencera les SERPS). Comprenez bien cela : l’audience, votre nombre de visites journalier, n’aide absolument pas au référencement de façon directe. L’inverse est vrai par contre, le référencement génère de l’audience.

Et c’est là que Google a une carte à jouer ! Google + peut influencer visiblement votre référencement, votre taux de clics et votre visibilité. Voici quelques clés pour bien débuter :

L’authorship

L’Autorship vous apporte la possibilité d’associer votre site et votre contenu à un compte Google+.  Les sites associés à un auteur sont mieux référencés par Google. Cela permet également de socialiser les liens. On peut suivre l’auteur, éventuellement rentrer en contact avec lui.

Google prendra de moins en moins en compte les contenus sans auteur, le géant du Web pousse à l’utilisation de Google +.

Pour cela, deux manipulations à faire. Vous devrez déclarer votre site sur votre page Google + :  https://plus.google.com/me/about/edit/co 

authorship

Vous en avez terminé avec la première étape du côté de Google +, désormais il va falloir prouver à Google que vous êtes bien le propriétaire de votre site au travers d’une balise à insérer. Du côté de votre site, vous pourrez donc rajouter ce code (à adapter à votre profil)  dans le header de votre page  :

<link rel="author" href="https://plus.google.com/+StephaneTorregrosa" />

Les snippets enrichis

Une fois que vous aurez mis en place l’authorship, vous pourrez alors profiter d’un snippet enrichi de ce type :

D’un point de vue visuel, les statistiques ont tendances à démontrer qu’une photo dans les résultats de recherche améliore le taux de clics. C’est une très bonne façon de vous démarquer.

Il arrive que la photo disparaisse parfois pour certains sites. Si l’on ne connait pas la raison exacte de cette dépréciation de Google, il semblerait néanmoins qu’un manque d’activité sur le réseau social en soit la cause. Le nombre de personnes qui vous ajoute dans leurs cercles n’aurait pas tant d’influence que votre activité réelle sur le réseau. Postez, réagissez à d’autres articles, ajoutez des +1, donnez de la visibilité à vos articles afin que d’autres y ajoutent des +1.

MISE À JOUR 29 JUIN 2014

Google vient d’annoncer le retrait de l’image du profil Google+ et du nombre de cercles dans les résultats de recherche. Il s’agirait d’améliorer l’expérience des utilisateurs sur mobile et John Mueller (Google Zurich) affirme que les photos n’avaient de toute façon aucun impact significatif sur le CTR. Je pense surtout que cela devait faire de l’ombre aux campagnes AdWords … Peu de détails ont été donné sur le délai de mise en place et sous quelles conditions de cette nouvelle mesure.

Donner la possibilité à vos lecteurs de vous donner des +1

Quel est l’intérêt du +1 de Google + ? Quel est l’intérêt de rajouter ce bouton à votre page ? Est-ce que le nombre de +1 permet de faire remonter votre site dans les résultats de Google (SERPS) ? Clairement non. Cependant, voici la vision de Google à ce sujet :

« Le contenu conseillé par des amis et des connaissances est souvent plus pertinent que celui recommandé par des inconnus. Prenons l’exemple d’un film. L’avis d’un critique de cinéma est certes utile, mais celui d’un ami qui partage vos goûts peut l’être encore plus. Par conséquent, les +1 des amis et contacts peuvent aider Google à déterminer la pertinence de votre page par rapport à la requête d’un utilisateur. Ce n’est qu’un des nombreux éléments que Google peut prendre en compte pour déterminer la pertinence et le classement de votre page. Nous apportons constamment des changements à nos algorithmes afin d’améliorer en permanence la qualité des résultats de recherche. Comme pour tout nouveau critère de classement, nous allons procéder de manière progressive avec les +1 afin d’étudier leurs effets sur la qualité de la recherche. »

On peut retenir que Google est en phase d’expérimentation et qu’il y a des chances que les choses évoluent avec le temps. En tout cas, aujourd’hui, le bouton +1 peut vous permettre d’apparaitre plus rapidement dans les résultats des personnes qui vous ont ajouté à leurs cercles et d’obtenir également un meilleur Author Rank, dont je parle un peu plus bas.

google

Ainsi, depuis peu, Google a placé un petit bouton à droite de la page de recherche permettant de choisir si on veut privilégier les résultats de notre recherche parmi nos cercles G+ ou bien sur le Web en général. Le bouton est coché par défaut sur les cercles G+.

L’Author Rank mesure la pertinence d’un auteur au travers du nombre de liens pointant vers le site ou la page, activité de l’auteur dans d’autres articles, l’activité qui fourmille autour de lui dans les réseaux sociaux (partages, mentions de l’auteur dans les cercles de G+, +1, etc), pagerank du site ou de la page, commentaires sur les contenus, …

Notez que vous pouvez suivre la progression des +1 sur vos pages et articles depuis votre compte Analytics.

Pour ajouter un bouton +1 à votre page, cliquez ici.

Google +, le réseau à suivre

La force de frappe de Google est phénoménale. En poussant les internautes actifs, les créateurs de contenus, les blogueurs et les marques à privilégier son réseau social, les utilisateurs lambda finiront par y venir, alléchés par le contenu que l’on pourra y trouver.

S’il n’est pas un phénomène de mode comme Facebook, G+ a un potentiel énorme qui va sans aucun doute bousculer le monde des réseaux sociaux dans les mois et années à venir.

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !