Après des mois d’hésitation, après maintes sollicitations de collègues ou d’amis requérant votre expertise, ça y est, vous vous êtes lancé ! Votre blog est là, devant vous, rutilant. Vous y avez passé du temps ! Des heures à installer votre thème, à le personnaliser, à bichonner vos CSS, régler vos plugins et travailler à votre référencement. Mais ça en valait la peine. Vos premiers articles sont écrits, vous avez quelques pages présentant votre projet ou qui vous êtes et vous êtes là, devant votre ordinateur, comme un restaurateur attendant ses premiers clients.

Twitter pour vous faire connaître

Google fera son travail au fil du temps, mais en attendant, comment attirer les visiteurs ? Comment trouver les personnes intéressées par vos articles, comment repérer celles qui pourraient devenir des fidèles de votre blog ou site internet ? Les réseaux sociaux sont parfaitement adaptés pour augmenter la notoriété de votre site et faire la promotion de votre contenu. Les profils, les communautés, les groupes sont autant de ressources dans lesquelles vous pourrez puiser vos futurs lecteurs.

La philosophie d’utilisation des médias sociaux est radicalement différente selon que vous êtes un créateur de contenu ou quelqu’un qui vient y chercher des informations pour sa veille professionnelle par exemple. En tant que veilleur, vous allez vous abonner aux personnes qui sont susceptibles de produire un contenu judicieux par rapport à vos attentes. Sur Twitter par exemple, vous ne multiplierez pas les contacts à outrance, comme peuvent le faire quelques uns, sinon, vous vous retrouverez vite noyé sous un flot d’informations, avec le risque de louper les bonnes. De même, vous n’attendrez pas des personnes que vous suivez qu’elles vous suivent en retour. Ce n’est pas le but, vous êtes juste intéressé par le contenu produit par ces personnes, pas par la création de liens amicaux (si cela vous arrive, tant mieux !)

En tant que créateur de contenu, c’est différent. Vous voulez que le monde entier sache que votre blog existe, que vous écrivez du contenu de qualité, vous voulez faire le buzz et qu’on parle de vous lors des soirées mondaines ! Pour cela, il va falloir lancer la machine et peut-être dépoussiérer ce compte Twitter que vous avez ouvert il y a des mois (des années ?) et où vous suivez 13 personnes qui ne produisent aucun contenu. Twitter est un bon outil pour la promotion de votre blog car beaucoup vont y chercher de l’information. Tout d’abord, familiarisez-vous avec l’outil, comprenez son langage, sa façon bien à lui de communiquer, apprenez les petites astuces comme, par exemple, comment écrire un Top Tweet.

Twitter pour créer une communauté

twitter_blogEnsuite, il va falloir inverser votre façon de penser ! Vous n’allez pas chercher à vous faire suivre par des gens plus populaires que vous dans un premier temps. Cela viendra vite, car il y a la possibilité de lier des amitiés et de s’échanger des liens par blogs interposés, mais dans un premier temps, allez chercher ceux qui peuvent être intéressés par votre contenu et qui vous suivront certainement en retour.

Par exemple, si vous lisez ces lignes et que vous venez de mon compte Twitter, il y a de fortes chances pour que vous soyez un étudiant en communication, un Community Manager, un bibliothécaire, un pasteur ou encore un journaliste. Et il y a aussi de grandes probabilités que ce soit moi qui vous ai suivi le premier ! Faites de même dans votre registre, allez chercher ceux qui veulent vous lire mais ne le savent pas encore. Twitter permet de faire des recherches par personne, par intérêt, par hashtag également. J’ai suivi de cette façon un grand nombre d’étudiants, qui m’ont suivi en retour et qui deviennent des lecteurs potentiels (les gars, je lis aussi vos tweets et je retweet autant que possible, vous n’êtes pas que des cibles, rassurez-vous !)

Cela peut paraître bien opportuniste à première vue, mais ce n’est pas le cas. En tout cas, je ne le vois pas comme ça. Je viens partager quelque chose qui, je l’espère, pourra être utile à ces personnes. Je viens leur partager mon expérience. En retour, j’acquiers des lecteurs c’est vrai, mais pas que ça. Tout dépend comment vous tournez cela. De mon côté, mon souhait c’est de pouvoir tisser des relations, d’échanger nos points de vue et expériences au travers des commentaires ou de mon compte Twitter. J’aime remercier les gens qui font la promotion de l’un de mes articles ou qui retweete l’un de mes liens, c’est tellement appréciable de savoir qu’on est lu, que notre aide est utile et que notre travail est bien accueilli. Cultivez cet état d’esprit et vous arriverez certainement à créer une petite communauté qui vous sera fidèle et qui fera la promotion de votre travail.

Ainsi, je fais grandir ma communauté Twitter en suivant, semaine après semaine, de nouvelles personnes. J’utilise un outil qui s’appelle Unfollowers.me qui me permet, depuis mon ordinateur ou via l’application dédiée sur smartphone, d’identifier les personnes qui ne me suivent pas en retour et de ne plus les suivre. J’entends d’ici les réactions indignées ! Mais souvenez-vous : vous êtes un créateur de contenu, vous voulez aider des gens, vous voulez partager votre savoir. Le but n’est pas seulement de suivre des milliers de personnes, mais d’être suivi en retour. L’autre motif à cela est qu’au bout de 2000 abonnements, Twitter ne vous permet plus de suivre personne si vous quota « abonnements / abonnés » est trop déséquilibré. Soyez attentifs à cela. Oui, en tant que rédacteur, vous voulez faire connaître vos articles ou votre marque et vos produits pour une entreprise. Pour cela, il faut du nombre, il vous faut des followers, allez-y et n’hésitez pas à ratisser un peu large parfois.

Twitter pour partager

J’ai vu une différence significative entre la période ou j’avais 300 personnes qui me suivaient et quand j’ai franchi la barre des 1000. L’interaction est devenue spontanée, vos tweets ont plus d’impact et cela s’est ressenti également dans ma courbe de visites (quand j’ai suffisamment le temps de tweeter, c’est vrai !)

Au dela de la recherche par mots clés, un autre moyen de trouver des personnes potentiellement intéressées par votre contenu est de trouver un autre Twittos, influent de préférence, qui publie le même genre de contenu que vous et de suivre ses followers. Cela vous permettra de faire grandir votre liste de lecteurs plus rapidement.

Je n’ai jamais utilisé les solutions payantes, vous savez ces sites qui vous proposent d’acheter des followers. D’une part, parce que je n’y crois pas une seconde. Quelle sera la part de vrais twittos et celle de comptes abandonnés ? D’autre part, parce que je crois aux relations humaines, parce que je crois à l’émulsion qu’elles produisent, et que même si cela sera moins possible au bout d’un certain nombre, j’ai envie d’entrer en contact avec mes lecteurs, de connaître leurs attentes et besoins.

Retenez-ça : vous avez écrit un blog pour être lu, pas pour qu’il croupisse dans les méandres du Net. Ne vous réfugiez pas derrière une fausse modestie. Si vous écrivez et que vous le publiez, c’est que vous croyez suffisamment en vous pour être persuadé que cela intéressera quelqu’un. Ne comptez pas uniquement sur Google, soyez acteur de la création de votre réseau. Faites savoir que vous existez : c’est la base même de la communication. Vous pouvez avoir le meilleur contenu qui soit, si personne n’en a connaissance, il ne servira à personne.

L’un de mes collègues a ouvert un blog (www.mediaenlab.com) il y a une semaine. Il y parle de la création de jeux vidéos avec des outils accessibles et ludiques et de médiation numérique au sens large (si ces secteurs vous intéressent, je vous invite à visiter ce site). En utilisant ces recettes, à base de réseaux sociaux saupoudrés d’un tantinet de relations, il dépasse aujourd’hui les 100 visites par jour, avec des pointes à plus de 150, alors qu’il n’est pas encore parfaitement référencé par Google. Ceci en une semaine ! Certes, son blog vise une niche bien précise et où il y a un manque de ressources évident, mais tout de même, le résultat est bluffant ! Certains n’atteignent pas ce résultat en trois mois d’existence.

De votre bonne utilisation de Twitter pour la promotion de votre blog naîtront à coup sur des résultats encourageants, surtout pour le blogueur débutant qui ne s’attend pas toujours à un succès (relatif) immédiat. N’hésitez pas à partager votre expérience ou vos questions dans les commentaires de cet article !

À propos de Stéphane Torregrosa

Stéphane Torregrosa convertit vos défis marketing en opportunités avec des résultats mesurables. Il est consultant en Webmarketing, spécialisé en Inbound Marketing, conseiller en communication, blogueur et conférencier. Il vous accompagne dans la mise en place de votre stratégie Web, dans la création de contenu, pour donner de la visibilité à votre organisation. En ligne depuis 1996 et la distribution des premiers CD AOL dans les magazines informatiques, il ne s'est jamais vraiment déconnecté depuis ! Son papa lui a communiqué la passion des Comics Book, du dessin et de la photographie.

Share This

Un coup de pouce ?

Si l'article vous a plu, partagez-le !

mautic is open source marketing automation

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match